-21%
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, Collection Botanique
39.59 € 49.99 €
Voir le deal

Faire le plein de belles plantes [PV Helia]

Cela faisait maintenant plusieurs jours que Heliamphora m'avait enfin sortie de ce laboratoire. Quel plaisir ce fut que de sentir à nouveau le vent contre ma peau mate. Peut être était ce dû à la longue période sans y être en contact, mais les rayons du soleil me faisaient un bien fou, je me sentais revigorée à chaque instant passé sous leur lumière chaleureuse. Les révolutionnaires étaient des bons vivants et ils regorgeaient d'histoire à raconter, commerce d'esclaves, prisons qui faisaient du zèle, tout était prétexte à l'aventure et aux batailles, mais pour le bien du peuple. Et ça, ça me plaisait. Après avoir découvert lors de notre fuite que ce laboratoire secret était un projet du Gouvernement Mondial, j'aspirais désormais à aider le plus d'innocents souffrant de l'influence de cet organisme. J'avais également découvert plus en détails ma nouvelle acolyte Heliamphora, au teint vert, elle et ses plantes dont elle prend un soin incroyable. Alors que nous continuions notre progression sur la première voie de Grand Line, l'équipage commençait à s'affoler.

"- Que se passe-t-il, quelque chose de grave ?" m'inquiétai je.

"- C'est les moteurs, ils ont pris un coup de chaud. On va perdre en vitesse progressivement, il faut qu'on accoste pour examiner tout ça." me répondit on.

"- Suivez le log pose, direction l'île la plus proche !" cria celui en charge de la direction du navire, qui fit alors un virage serré, suivant l'aiguille de l'appareil.

Et en effet, après quelques minutes, notre vitesse commençait déjà à décélérer. Fort heureusement, après environ une heure, une île se dessina sur l'horizon, et quelle île. Des arbres immenses, une végétation plus dense que j'en avais jamais vue. On aurait dit que l'île était à l'abandon, totalement sous le contrôle de la nature. C'était donc ça une île sans Gouvernement Mondial.

"- Capitaine, c'est Little Garden, vous êtes certain ?"

"- Cela me peine de l'admettre, mais nous n'avons pas le choix. Préparez vous à vous défendre si ces créatures nous approchent à notre arrivée." répondit il, le ton grave.

Tout le monde semblait paniqué par la découverte de la nature de l'île. Mon alliée verte et moi-même, nous étions cependant visiblement heureuse de faire une pause sur cet endroit luxuriant. Nous finîmes par accoster l'île sans trop de misère, finissant la route les pieds dans l'eau. La plage était immaculée de déchets ou d'installations humaines quelconque, et aucune créature n'était en vue. Un vrai petit paradis. A première vue, l'île semblait parsemée de reliefs, et son exploration ne devait pas être de tout repos. Je levai les yeux et j'aperçus... Un oiseau ? Un lézard volant ? Non... Un dinosaure ??

"- Heli-helia-heliam, toi aussi t'as vu ce truc qui vole...?" dis je la mâchoire encore pendante, ne parvenant pas à croire ce que je venais de voir.

Faire le plein de belles plantes

Design by Ash'

  • https://www.onepiece-requiem.net/t27039-le-portfolio-de-calypso#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26963-calypso-blossom#278875
Heliamphora
You want to control the world, I want to punish it. I want it to suffers like nature suffers.
Alors que le bateau des révolutionnaire accoste sur la plage de Little Garden, ses yeux s'illuminent d'une fascination intense en découvrant la végétation luxuriante qui borde le rivage. Les arbres majestueux s'élèvent vers le ciel, leurs feuilles éclatantes captant la lumière du soleil et créant un jeu de lumière et d'ombre sur le sable chaud. Des plantes aux couleurs vives et aux formes exotiques tapissent le sol, créant un spectacle éblouissant de diversité botanique. Helia descend du bateau à la suite de Calypso, ses sens submergés par les senteurs enivrantes de la jungle. L'air est empreint d'une fragrance mêlant les arômes sucrés des fleurs et la fraîcheur de la sève des arbres. Elle respire profondément, absorbant chaque note olfactive avec délectation, comme si elle se nourrissait de l'énergie vitale émanant de la végétation luxuriante qui l'entoure. Alors qu'elle s'aventure plus loin sur la plage avec Caly, ses yeux captent soudain un mouvement dans le ciel. Émerveillée, elle lève les yeux et voit un spectacle à couper le souffle : un dinosaure volant planant majestueusement au-dessus de la canopée, ses larges ailes battant lentement dans l'air chaud. La silhouette préhistorique du créature évoque à la fois l'émerveillement et la surprise chez Helia, qui ne s'attendait pas à rencontrer de telles merveilles vivantes sur cette île sauvage. Elle pose une main sur l’épaule de la blonde comme pour s’ancrer dans la réalité.

‘’Wow… J’ai l’impression de rêver. Je… Oui oui…’’

Elle reste immobile pendant un instant, absorbant chaque détail de cette rencontre magique avec la faune unique de Little Garden. Pour Helia, c'est un moment de connexion profonde avec la nature, une confirmation que cette île regorge de mystères et de beautés qui attendent d'être explorés et préservés. Après avoir été saisie par la majesté de la créature volante et avoir pris conscience de la frayeur que cela peut susciter chez d'autres, Helia se tourne brièvement vers le capitaine. Elle sort avec précaution ses derniers G-Pops de son sac et les offre au capitaine avec un sourire rassurant.

"Prenez ceci, Capitaine. En cas de danger, utilisez-les pour vous protéger. Ils vous offriront une certaine sécurité."

Elle explique brièvement comment les utiliser, puis se tourne à nouveau vers la plage, où sa compagne l'attend. Helia lui tapote doucement le dos pour l'inviter à la suivre dans la végétation dense qui borde la plage. Son geste est empreint de douceur et d'encouragement, une manière de lui signifier qu'elle est là pour la guider et la protéger dans ce nouvel environnement exotique. Sans un mot de plus, les deux femmes s'avancent ensemble dans la jungle luxuriante de Little Garden.

‘’Profitons de la pause pour faire le plein de plantes pour te créer quelques palettes de couleurs et autre. La nature est une source infinie d'inspiration et de ressources. Faisons donc une pause pour créer de nouvelles G-Pops et explorer ce que la jungle a à nous offrir." Glisse la verte avec douceur, se retour en nature sauvage la faisant presque ronronner de plaisir.

Elle se met à fouiller dans les environs, cherchant des plantes et des matériaux naturels pour leur projet artistique improvisé. Avec habileté, elle sélectionne des feuilles, des fleurs, des écorces et d'autres éléments végétaux aux couleurs et aux textures variées, imaginant déjà les magnifiques motifs que pourra créer Calypso avec eux.

"Regarde," dit-elle à sa compagne en lui montrant une fleur aux pétales vibrants de couleurs. "Cette teinte serait parfaite pour une palette de printemps. Et cette écorce pourrait donner une texture intéressante à tes créations."

Pendant qu'elles récoltent leurs trouvailles, Helia laisse échapper un léger rire de plaisir, se sentant épanouie dans ce moment de connexion avec la nature et avec sa compagne. Ensemble, elles continuent à explorer la jungle, récoltant des trésors naturels et s'inspirant de la beauté qui les entoure pour nourrir leur créativité.


  • https://www.onepiece-requiem.net/t26483-heliamphora
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26473-heliamphora-une-petite-pousse-ma-souffler-que-le-monde-vegetal-avait-besoin-de-mon-aide-fiche-terminee

Helia avait raison, c'était l'occasion parfaite pour ne refaire qu'un avec la nature, moi qui venais de passer plusieurs mois enfermée dans un laboratoire d'acier sous-terrain. J'allai et je touchai les plantes et les arbres, doux, rugueux, piquants ou collants, chacun était unique. Cette diversité parmi ces multiples êtres vivants m'avait tant manqué. Je ne pouvais plus contenir mon sourire qui imposait sa présence sur mon visage alors que ma partenaire me tirait délicatement par la main. J'étais émerveillée devant cette végétation variée et luxuriante, tandis que Heliamphora me montrait des fleurs qui m'étaient alors inconnues, venant probablement d'un âge normalement révolu. Mon amie verte continuait de mener notre petite exploration, alors que je mettais en sécurité dans une petite sacoche de fortune les divers échantillons qu'elle collectait pour moi. Cet espèce d'ancêtre aux roses ferait en effet une magnifique teinture rosâtre. Puis, au détour d'un arbre, j'aperçu un spécimen que je n'aurai jamais imaginé rencontrer, du moins pas dans de telles proportions.

Une népenthès, de presque un mètre de diamètre était là, suspendue entre les feuillages. Cette plante carnivore, connue pour attirer ses proies grâce à son nectar sucré, était la définition même d'un piège pour les plus gourmands. Posez vous sur ses rebords sucrés, et vous tomberez dans ses sucs digestifs. Ce modèle là me terrifia, semblant clairement en capacité de neutraliser un enfant humain, de part sa taille imposante. Cette découverte fut un véritable retour à la réalité, me rappelant la créature aérienne que j'avais aperçue il y a quelques minutes. Nous devions faire attention, qui sait quel genre de monstre pourrait croiser notre route, soit-il végétal ou animal. De plus, quelque chose me laissait penser qu'il valait mieux ne pas tomber malade ici, qui sait, les bactéries de cette île devaient être bien plus dangereuses qu'au Sultanat des pétales.

Puis, comme pour confirmer mes pensées, plusieurs buisson s'agitèrent à tour de rôle autour de nous, sans pour autant dévoiler l'origine de ce qu'ils abritaient. Je sortis aussitôt mes lames, prête à nous défendre, tandis que j'activai ma vision thermique pour déterminer ce que les fougères dissimulaient. Des animaux, bipèdes, de quelques dizaines de centimètres se réunissaient, prêts à bondir au moindre mouvement.

"- Je.. j'ai déjà vu ces créatures dans des livres, ce sont des raptors je crois ? Ils travaillent en équipe, alors montrons leur que nous aussi on sait travailler main dans la main, ça te va ?" chuchotai-je à destination de Heliamphora.

Faire le plein de belles plantes

Design by Ash'

  • https://www.onepiece-requiem.net/t27039-le-portfolio-de-calypso#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26963-calypso-blossom#278875
Heliamphora
You want to control the world, I want to punish it. I want it to suffers like nature suffers.
Avec la nouvelle des créatures qui rôdent autour d'elles, suscite une réaction vive chez Helia. La verte souligne à Calypso, la possibilité de les intimider au lieu de les attaquer, reconnaissant que ces créatures sont les intruses dans cet environnement sauvage. La plante ressent tout de même une montée d’excitation face à la possibilité de croisée des habitants de la faune locale. Elle observe donc avec attention les buissons agités devant elles prête à réagir à toute menace. Lorsqu'elle voit les silhouettes des créatures se rassembler, elle saisit ses lames avec assurance, prête à se défendre si nécessaire. Lorsque Calypso mentionne avoir déjà vu ces créatures dans des livres, identifiées comme des raptors, Helia écoute attentivement, prête à agir en conséquence pendant que ses yeux dévorent l’apparence des créatures anciennes.

Leurs corps sont recouverts d'une couche d’écailles et de plumes épaisses et colorées, offrant un camouflage efficace dans leur environnement naturel. Leurs griffes acérées brillent à la lumière du soleil filtrant à travers la canopée, témoignant de leur redoutable puissance prédatrice. Leurs yeux vifs et alertes balayent l'environnement, surveillant chaque mouvement avec une attention intense. Leurs museaux pointus reniflent l'air, captant les moindres odeurs qui flottent dans la brise tropicale. Leurs muscles puissants se tendent, prêts à réagir à la moindre menace ou opportunité de chasse. Malgré leur apparence intimidante, il émane des raptors une aura de prévoyance et de coopération. Ils semblent communiquer entre eux par des vocalisations rauques et des mouvements subtils, coordonnant leurs actions avec une précision impressionnante. Leur comportement en groupe révèle une intelligence sociale développée, soulignant leur capacité à travailler en équipe pour atteindre leurs objectifs communs. Bien que leur présence puisse inspirer la crainte chez certains, il est clair que les raptors sont des créatures dignes de respect, parfaitement adaptées à leur environnement sauvage et prêtes à défendre leur territoire avec détermination.

“Regarde-les, ils travaillent en parfaite harmonie," répond Helia d'une voix fasciner, mais calme, son regard scrutant toujours les créatures. "Faisons leur peur, puis continuons. Je suppose que de leur montrer que nous sommes des dangers plus féroces fera qu’ils nous laisseront tranquilles. Je te laisse gérer ?" Souffle la plante dans le but d’encourager son amie à prendre en expérience.

Une fois la tâche effectué grâce au soin de Calypso, et avec le soutient de la scientifique, elles reprennent la chemin en voit de découverte. Alors que le soleil se fraye un chemin à travers la canopée dense de Little Garden, Helia guide avec enthousiasme Calypso à travers la jungle luxuriante. Sa silhouette élancée se déplace habillement entre les arbres et les buissons, ses pas sûrs et confiants sur le sol moussu. Il est visible qu’elle semble revivre, mais surtout qu’elle se sent dans son environnement. Sa peau qui s’était éclaircie avec la longue duré sur le bateau loin de toute verdure semblait revivre aussi, tirant un peu plus sur le vert organique depuis leur entrée dans la jungle.

"Regarde, Calypso," s'exclame Helia avec un sourire radieux, pointant du doigt une plante grimpante avec des vrilles serpentines et des feuilles dentelées qui s'accrochent aux arbres environnants. "C'est le Lierre enchevêtré. Ses feuilles sont recouvertes de petites épines, mais si tu les frottes avec précaution, elles peuvent être utilisées comme un antidouleur naturel pour les piqûres d'insectes."

Le fameux lierre enchevêtré recouvrait entièrement les troncs de plusieurs arbres présents et formait des tunnels denses et obscurs au-dessus de leurs têtes, relisant chaque arbre touché par la plante dans une voute féérique. Des baies rouges sont accrochées telles des billes colorées et quand Calypso vient en attraper une, Helia lui apprend que la baie est toxique pour la plupart des animaux, mais qu’elle attirait les oiseaux qui la dévoraient et qui dispersent ses graines. Elle entraîne ensuite la demoiselle vers un autre sentir, pour finalement être repéré par une nouvelle plante. L’enthousiasme dans sa voix est palpable.

"Oooh et voici le Baobab Éternel," poursuit Helia, désignant un arbre imposant avec un tronc massif et des branches tordues qui semblent défier le temps. "Sa résine est un puissant antiseptique, utilisé depuis des générations pour guérir les blessures et les maladies. C'est une ressource précieuse pour la survie en Terre sauvage."

Dans les multiples bouquins de sa maternel, le Baobab Éternel est vénéré par les habitants des l'îles où il vivait comme un symbole de longévité et de sagesse. Sa résine, toujours utilisée dans les rituels de guérison et ses fruits nutritifs, est une source de nourriture essentielle pour la faune locale. Elle saute finalement, attrapant une branche base pour se hisser plus haut pour récupérer deux fruits avant de retrouver sa compagne. Leur apparence extérieure est rugueuse et fibreuse, avec une peau d'un brun terne qui semble protéger le trésor juteux à l'intérieur. Lorsqu'elle les coupe en deux, les fruits révèlent une pulpe blanche et moelleuse, parsemée de petites graines noires comme des pépites d'or.

‘’Vas-y goûte, ils sont délicieux.’’ L’encourage Helia qui mord à pleines dents dans le sien, laissant un gémissement de plaisir face au goût.

Les fruits du Baobab Éternel sont une merveille gustative à découvrir selon elle. Le goût est un mélange exquis de douceur et d'acidité, avec des notes subtiles de citron et de vanille. La pulpe fond dans la bouche avec une texture à la fois crémeuse et légèrement granuleuse, procurant une sensation rafraîchissante et délicieuse. Les graines ajoutent une touche de croquant à chaque bouchée, offrant une expérience sensorielle complète et satisfaisante. Après un autre gémissement de satisfaction, elle attrape le poignet de la petite blonde, l’entrainant plus profondément dans la jungle. Au fur et à mesure qu'elles progressent dans la jungle, Helia continue de partager son savoir avec Calypso, leur exploration se transformant en une aventure éducative et enrichissante.

Elles émergent soudainement dans une clairière paisible, où un cours d'eau serpentant à travers la végétation dense crée un petit bassin d'eau calme. Les rayons du soleil filtrent à travers le feuillage dense, créant des éclats de lumière étincelants qui dansent à la surface de l'eau. Helia s'approche du bord du bassin avec émerveillement, ses yeux captivés par la beauté tranquille de l'endroit. Les rives du cours d'eau sont bordées de plantes aquatiques luxuriantes, leurs feuilles flottant gracieusement à la surface de l'eau. Des fleurs exotiques éclatent çà et là, ajoutant des touches de couleur vive à la palette verdoyante qui entoure le bassin. C'est alors que quelque chose attire le regard attentif de Helia : au milieu du bassin, émergeant majestueusement de l'eau calme, se trouve un Nénuphar Géant. Ses larges feuilles flottent comme des plateformes verdoyantes, soutenant de magnifiques fleurs blanches qui éclosent à la surface de l'eau. La vue de cette merveille botanique éblouit Helia, qui s'approche lentement du bord du bassin pour mieux l'admirer. Elle s'agenouille près de l'eau, ses doigts effleurant doucement la surface lisse des feuilles du Nénuphar Géant.

‘’Nénuphar Géant, c’est un habitat important pour de nombreux poissons et amphibiens de son basin. Ses racines s'étendent profondément dans les eaux calmes des rivières et des étangs, fournissant une protection et une nourriture abondante pour la vie aquatique… Le nectar de ses fleurs blanches attire souvent des petits colibris… Sa feuille peut également être séchée, broyer et finalement, mélanger avec de l’huile ça donner la parfaite couleur de vert.’’

Elle tire son couteau, venant découper une partie de la large feuille et la tendit à Calypso pour qu’elle la place avec les autres morceaux qu’elles avaient déjà trouver sur le chemin.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26483-heliamphora
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26473-heliamphora-une-petite-pousse-ma-souffler-que-le-monde-vegetal-avait-besoin-de-mon-aide-fiche-terminee

J'observais avec admiration Heliamphora se balader avec aisance entre les arbres et les plantes, prenant garde de ne pas perturber la faune ainsi que la flore locale. Puis, nous arrivâmes à la clairière traversée par le fleuve, formant un bassin en contrebas. Les lumières et les couleurs de l'endroit m'éblouirent par leur beauté. La composition, les reflets du soleil sur l'eau ruisselante et Heliamphora qui ressortait de l'image, j'aurai aimé graver cette scène sur une toile.

"- Une teinture verte tu dis ? Intéressant, très intéressant même..." murmurai-je. "Dis moi, toi qui sembles si bien connaître la végétation, tu saurais me montrer d'autres plantes donnant d'autres coloris ? Je ne sais plus si je t'en ai déjà fait part, mais avant d'être enfermée j'avais pour hobby de peindre !" continuai-je mes explications.

Alors que j'en dévoilais davantage sur mon passé, j'aperçus un tronc calciné à la bordure du mur d'arbres que représente la jungle. Je m'approchai délicatement et je grattai l'écorce brûlé avec une de mes lames. Après avoir pris une large feuille, je réalisais un pliage soigné comportant les cendres en leur centre. Je déployai un de mes canons situé dans ma jambe gauche, totalement vide, et j'y déposai la petite poche végétale qui glissa le long du canon. Bien que ce n'était sûrement pas l'utilisation pour laquelle elles avaient été prévues, ces prothèses constituaient un fourre-tout très pratique et discret ! Avec ces cendres végétales, je pourrai réaliser un superbe additif, permettant de modifier à la fois la couleur de ma peinture mais aussi sa texture et son aspect. La douce verte m'approcha alors que je finissais ma récolte.

''- Et bien, tout dépend des couleurs que tu recherches, mais oui, plusieurs plantes, surtout des fleurs peuvent offrir différentes teintes. Le coquelicot où on peut obtenir une teinte de rouge violacé. La rose trémière, où on peut aller chercher différente nuance de rose, de mauve ou de violet selon l'espèce... Le géranium rouge, donnant un rose fuchsia, la solidage, ou la verge d'or offrent un magnifique jaune...'' m'expliqua-t-elle pensivement... ''Sinon, la Dahlia peut aussi offrir du rose, rouge et orange selon la couleur de la fleur... Oh, la delphinium offre un bleu clair, sinon le souci donne des teintes de jaune à brun-orangé... Et ça c'est que pour les plantes. Je connais quelques incestes qui peuvent offrir d'autres couleur aussi.'' rit Helia après m'avoir noyée sous toutes ces informations. ''Mais peintre tu dis ? Je savais que tu peignais un peu, mais pas que tu avais le titre. Tu as des œuvres connues ? Sinon il faudra me montrer tes talents quand on sera plus tranquilles.'' me questionna la rousse curieuse.

Décidemment, cette femme avait beaucoup à m'apprendre. Je restai figée là quelques secondes, tentant de tout assimiler. Il y avait bien certaines fleurs que je connaissais dans le tas de part mon expérience au Sultanat des pétales, mais d'autres m'étaient totalement inconnues.

"- Disons que je commençais à avoir une petite réputation au Sultanat, même les nobles commençaient à s'intéresser à mes talents ! Mais à trop vouloir en découvrir, j'ai fini par me brûler les ailes... Mais passons, ce serait avec plaisir que je te montrerai mes talents !" répondis-je. "C'est juste qu'avec tout ça, je n'ai plus aucun matériel alors dans l'immédiat, à part des gribouillis sur une feuille d'arbre ou tailler dans de l'écorce, toute représentation risque d'être compliquée..." continuai-je légèrement déçue d'avoir perdu tellement d'acquis suite à mon enfermement.

Alors que je m'apprêtais à frotter mes bras pour les débarrasser des restes de cendres, j'aperçus une araignée grosse comme ma paume posée sur mon coude droit. Comment avais-je pu ne pas la sentir arriver ici ? Il fallait croire que mes prothèses atténuaient encore légèrement certains ressentis. Je n'avais pas particulièrement peur des araignées ou des insectes, mais la taille de celle-ci ainsi que les pois de couleurs situés sur son abdomen ne laissait rien présager de bon. Je n'eu pas le temps de réagir que je vis ses mandibules s'armer et tenter de se planter dans... mes bras de métal. A plusieurs reprises, la pauvre bête essayait en vain de percer le blindage, décidément il y avait eu plus de peur que de bien. Je ressentis l'envie d'électriser mon bras pour me débarrasser de la créature, mais le regard de Heliam m'en dissuada et je me contentai de la déposer au sol, l'incitant à s'éloigner avec des gestes de la main. Alors que je regardais l'amie à 8 pattes s'éloignait, je remarquai que des invités s'étaient amassés près du bord de l'eau. De larges créatures écailleuses aux multiples cornes étaient en train de s'abreuver.

"- Si mes souvenirs sont bons, ce sont des tricératops. Ils ne devraient pas en avoir après nous, ils ne mangent que des plantes" chuchotai-je à mon alliée verte. "Attends, mais t'es une plante ou pas ?!" enchainai-je, me rendant compte que notre sécurité n'était peut être pas si garantie.

Faire le plein de belles plantes

Design by Ash'

  • https://www.onepiece-requiem.net/t27039-le-portfolio-de-calypso#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26963-calypso-blossom#278875