Le deal à ne pas rater :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur Moulinex Companion ...
600 €
Voir le deal

On en tue un pour en mettre un. Ça équilibre !

Third District, un sujet délicat. Si pour le moment, ce groupe révolutionnaire s'est tenu plutôt tranquille, il faudrait éviter qu'il ne grandisse d'avantage, ou au moins, que le Cipher Pol ait la main mise dessus. Et cela tombait bien, car c'était tout le sujet de la mission que le coordinateur du Cipher Pol neuf avait remis à Ada. Pour eux, les choses étaient simples et le plan était déjà établit par leur supérieur. Tuer leur leader actuel, Dwain, faire porter le chapeau au contriste Jarrod avant de faire relever la supercherie par un agent du CP6 qui sera chargé de reprendre la direction du mouvement, secondé par l'agent marine déjà infiltré Petra. Simple, un cas d'école que tous agents du Cipher Pol a déjà étudié dans ses manuelles de formation et qui ne devrait pas poser de problème à personne. Et surtout au CP 9. C'était pourquoi Ada ne pouvait s'empêcher de se demander pourquoi c'était à elle qu'on avait collé sur cette mission, avec un autre agent du CP5. Mais la réponse pouvait finir par être évidente si on nous la donnait : depuis le massacre de Marineford, la majorité des agent du CP9 était en mission sur bien plus important qu'un petit groupe révolutionnaire de Strong World.

Cela n'empêcha pas l'agent de grogner en descendant du bateau marchant dépêché pour le voyage. Elle n'était pas forcément la plus doué pour l'infiltration et cela lui allait parfaitement. On lui demandait de tuer, pas de se cacher. Plus simple, plus rapide et avec un peu de chance, elle serait rentrée à temps pour l'enterrement de son père.

- "Dépêchez-vous, nous sommes attendu." dit-elle alors qu'elle regardait le clown la rejoindre.

Plus loin dans la ville dévastée, dans un coin excentré et sûr, Petra les attendait pour discuter de la situation au sein des Contristes. La marine le Cipher Pol devait lui avoir communiqué la mise en place de cette mission et elle avait eu pour directive d'instiller un chaos entre les deux membres visés. Crée un conflit était toujours une bonne chose pour ensuite faire accuser l'un de la mort de l'autre.


Dernière édition par Ada le Jeu 16 Mai 2024 - 10:23, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27424-ada-fiche-technique#2826
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27399-ada-kindachi-termine#282555
Par la plus grande des surprises du clown, il sera envoyé sur grande line, au cœur d'une île étrange et malfamé, le thrid district histoire d'être plus précis. Accompagnant une agent au nom d'Ada, le joker regardait avec une certaine attention chaque bâtiment, chaque débris se trouvant sur son chemin en exprimant un air de de dégoût.  Il voyait dans toute sa splendeur la cruauté de la guerre, la folie de l'homme vouant s'accaparer le pouvoir, tuer et détruire tous ceux osant contredire la volonté de soumettre son prochain. Le pitre était encore beaucoup trop sentimental pour ne pas se sentir mal à l'aise devant un endroit aussi malfamé, cependant, le fait d'être accompagné par une partenaire plus expérimentée le rassurait un peu. Malgré sa dégaine de clown, Joey n'avait clairement pas envie de rire ou rigoler devant un spectacle aussi malsain, surtout quand il croisa sous des décombres une peluche d'un ours à moitié décapité. Plongeant soudainement dans un passé lointain, cela lui rappela l'anecdote de sa sœur avec sa peluche, mais d'un coup, il sera rappelé à l'ordre par sa supérieure et la suivra sans faire de vague. Main dans les poches, le pitre termina sa marche jusqu'au point de rendez-vous, un lieu sur où d'autre membre de l'équipe attendait le topo générale de la mission. Ne voulant pas faire l'idiot dans un moment aussi important, il devait de toutes ses forces faire taire sa part de folie voulant faire rire l'équipe. Il sera donc dans l'obligation de se pincer la jambe en prenant place sur un caillou proche de sa position. Une fois bien installé sur le rocher, le clown de jade demandera sous la carte de la taquinerie aux membres du groupe :

Joey :«Alors que devenons faire ? Je sais qu'on doit créer un chaos sans nom chez les membres de la révolution, mais serait il pas plus judicieux de la jouer discret ? Que de foncer dans le tas en tapant tout ce qui bouge ? Enfin ! C'est mon avis, vous faites comme vous voulez...» Dira le clown en faisant une parfaite tête de crétin., histoire de détendre l’atmosphère, s'était plus fort que lui.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27725-fiche-technique-du-clown
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27637-le-clown-larmoyant-joey-wilson-100-terminee#285304
La remarque de l’homme crispa Ada. Serrant ses doigts autour des papiers que Petra lui avait confiés, elle dressait une lèvre sous son masque de cuir en forçant sur sa mâchoire.

- “Le Cipher Pol ne fonce jamais dans le tas sans réfléchir Agent. Nous ne sommes pas la marine.”

Ada sentait qu’à cette remarque, elle avait aussi piqué la jeune infiltrée. Mais elle n’en fit rien, continuant de lire les documents qu’on lui avait apportés rapportant les caractères des différents membres des contristes. Ils avaient rejoint Petra dans une rue adjacente à celle du port délabré. La jeune femme s’était couverte d’une capuche sombre, comme si cela suffisait à la éviter les regards indiscrets sur elle. C’était pourtant tout l’inverse et au vu de sa nervosité, Ada avait bien l’impression que la position dans laquelle le Cipher Pol la mettait la rendait plus que mal à l’aise. En même temps, envoyer un marine infiltrer un groupe révolutionnaire, cela était plus que stupide. Encore une idée d’un supérieur pompette.

- “Bien, Dwain et Jarrod sont en ce moment dans votre base ?” demandait Ada en relevant la tête vers la marine.
- “Actuellement oui. Cela fait un moment que j’essaie de convaincre Jarrod d’abandonner les contristes. Il déteste tout dans les règles imposer par Dwain. Mais pour une raison que j’ignore, il hésite à la quitter.”
- “Tuer Dwain ne devrait pas être trop dur alors. Mais il faut profiter de l’absence de l'autre pour agir. Quand pensez-vous …”
- “Cette après-midi. Melody sort tous les jours vers 16h pour taguer un bâtiment dans la ville délabrée. Elle continue un projet de sa défunte soeur.”

Si Ada s’était sentie brusquée par la parole coupée, elle ne pouvait que reconnaître que la marine infiltrée avait été efficace. Le Cipher Pol lui avait donné qu’une semaine pour organiser un jour où mettre le plan en place, le temps de confier la mission à deux agents, et en cette semaine, tout semblait s’être aligné pour elle. Cependant, leur bateau avait débarqué à 14h passé. Ils fallaient se dépêcher maintenant.

- “Bien, alors préparons nous.” ajouta Ada en laissant un épais sac tomber de son épaule.

Il s’écrasa lourdement sur le sol rocheux alors que la Kindachi redressa la tête pour s’adresser au Clown :

- “On m’a dis que vous étiez doué pour le maquillage ? Grimez nous pour qu’on puisse passer pour des locaux.”

Elle ouvrit alors le sac, dévoilant des vêtements délabrés et tachés ainsi que du maquillage aux tons ternes. Elle comptait sur les talents de l’autre agent pour cette partie-là.


Dernière édition par Ada le Jeu 16 Mai 2024 - 10:25, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27424-ada-fiche-technique#2826
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27399-ada-kindachi-termine#282555
Les paroles du clown de jade semblaient avoir agacé sa camarade, chose qui se produisait trop souvent à l'encontre du pitre. Il n'avait pourtant rien dit de méchant, mais de là à piétiner les stratégies de la marine, sa partenaire était allée un peu trop loin. Pourtant, il passe outre ce moment gênant et écouta attentivement la discussion entre les deux dames. Malgré son dégoût pour le meurtre, le clown acquiesça d'un vif hochement de tête les paroles de sa coéquipière, avant de prendre en compte l’information transmises par la jeune infiltrée. Aux yeux du joker, cette femme avait accompli une sacrée performance en solo, mais il fallait terminer cette mission le plus rapidement possible.

Soudain, le farceur dirigea à nouveau son attention en direction de sa compère qui venait de lâcher un sac rempli de fringues partiellement en mauvais état. Le clown de jade n'avait même pas le temps de lâcher un sourire flamboyant que sa supérieure lui demanda d'user de son expertise sur le maquillage pour faire d'elle une parfaite habitante de la zone. Fort enchanté à l'idée de prouver sa valeur, le joker sera animé par une énergie débordante, ses mains fusèrent délicatement sur le minois de la demoiselle, la recouvrant ainsi du maquillage offert avec une certaine parcimonie, tout en retouchant un peu sa coupe de cheveux, histoire de rendre le tout plus authentique aux yeux des ennemies.

Une fois les deux dames fin prêtes, le clown retira avec un chiffon humide son maquillage si parfait d'un air boudeur. Cependant, il ne manqua pas d'imagination sur son camouflage, car il ramassa la terre humide au sol et se recouvra une partie de son faciès et de sa chevelure verdoyante de façon à paraître auprès des autres individus à un misérable pouilleux. Ayant accompli son travail à merveille, il se retira derrière un mur délabré en cachant ses précieux vêtements sous un roc solide, avant de mettre sa nouvelle tunique crasseuse. En enfilant son pantalon troué de part en part, le joker brisa le silence en engageant la conversation envers sa camarade ronchonne.

Joey : «Très bien ! Donc si j'ai bien compris le plan, on doit attraper cette Melody ? Ou on doit simplement lui parler ? Puis ensuite, on rentre dans la base ?» Le bouffon refit son apparition en étant désormais un parfait clochard et dans le soucis du détail, il retira même ses chaussures. «Alors Miss Viper, dites moi ce que je dois faire ?» Proclama le diablotin couvert de crasse en faisant quelque petit pas similaire à une danse étrange. «Je reste derrière vous en jouant le muet ou je dois jouer la petite brute ?» Une fois assez proche de sa partenaire, il s'amusa à lui tourner autour en faisant des grimaces toutes aussi stupides que les autres, faisant rire aux éclats la jeune infiltrée.


Dernière édition par Joey Wilson le Jeu 16 Mai 2024 - 19:12, édité 3 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27725-fiche-technique-du-clown
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27637-le-clown-larmoyant-joey-wilson-100-terminee#285304
Dégoûtant, mais nécessaire. Mais dégoûtant. Ada se sentait plus sale en cet instant que toutes les fois où elle a dû tuer des innocents pour le compte du gouvernement mondial. Mais au moins, c’était du bon travail. Avec cette apparence, elle paraissait comme un pur produit local. Elle regardait le Clown fier de lui, son air renfrogné semblait l’avoir quitté et maintenant, il se montrait particulièrement volontaire. Une bonne chose. Mais Ada ne voulait pas de lui dans ses pattes lorsqu’elle rejoindrait la base ennemis. Il lui paraissait trop … novice. Elle grinçait des dents à l’idée que son coordinateur lui ait envoyé un agent néophyte pour cette mission, certes simple, mais qui nécessitait tout de même un peu de cran. En s’abaissant pour ranger tous les équipements que l’homme n’avait pas cherché à utiliser pour le déguisement, Ada lui répondit :

- “Vous, vous allez prendre en filature cette Melody. Si jamais elle quitte son lieu de graph’, tenez-moi informée.” Elle finissait de tasser le dernier vêtement en fermant le sac et en le jetant sur son épaule. “Si vous êtes en mauvaise posture, faites un “V” avec les doigts et puis couvrez le de votre autre main. Je vais demander au jeune agent du CP6 de vous assister.”

Parce qu’en plus de son équipier du Cipher Pol 5, son coordinateur leur avait collé un réel bleu sur l’affaire. Le jeune agent du CP 6 qui viendrait à prendre la place de Dwain à la tête du groupuscule pour le compte du Gouvernement mondial. Mais Ada n’aimait pas jouer les nounous alors en attendant de mettre tout cela en place, elle s’était décidée à le laisser sur le bateau. Et si la fin de la mission en finissait un peu modifiée, tant que le résultat final était respecté, personne ne trouverait rien à redire.

- “Petra, accompagnez l’Agent chercher votre futur leader avant de le guider sur le lieu de graph’. Puis rejoignez-moi à leur base. En votre présence, ils seront moins méfiants.” Puis elle se tourna vers son confrère. “Dites à l’Agent Sauterelle de rester non loin de son escargophone. C’est par son intermédiaire qu’il me préviendra de votre signe. Mais ne le faite qu’en cas d’absolue nécessité.”

Ada avait elle aussi un escargophone, écrasé au fond de son sac, sous les vêtements et le maquillage qu’ils venaient d’utiliser. Elle relit un instant le rapport de la marine avant de redresser la tête et d’annoncer :

- “Bon courage Agent.”

Puis, après un signe de tête, elle tourna les talons pour rejoindre la grande allée de la ville délabrée et se diriger vers l’endroit que le rapport dépeignait comme la base des contristes.


Dernière édition par Ada le Jeu 16 Mai 2024 - 10:26, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27424-ada-fiche-technique#2826
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27399-ada-kindachi-termine#282555
Le clown de jade cessa immédiatement ses pitreries une fois que sa coéquipière lui ordonna d'aller retrouver Melody à son lieu habituel. Il écouta surtout sagement le conseil le plus important de tous, comme celui d'informer un autre membre de l'équipe avec un signe étrange, histoire d'alerter la troupe que la dessinatrice allait rentrer au bercail. Hochant la tête avec un sourire endiablé, le joker attendra que sa partenaire terminer le briefing et ira immédiatement en direction de sa cible, laissant derrière lui la vipère accomplir à bien la suite du plan. D'un point de vue personnel, le pitre se sentait mal de laisser sa coéquipière mener le sale boulot en solitaire, mais il devait obéir aux ordres et il n'allait pas faillir à la tâche, car il allait mettre le paquet pour retenir la peintre sur son lieu de gribouillage.

Arrivant sur les lieux les mains dans les poches, le pitre voyait au loin une drôle de dame exprimait son art en taguant un mur fendu en trois morceaux. Une dame dotée d'un accoutrement bien plus propre que celui du clown. Sans le moindre doute, le joker était proche de la révolutionnaire en question. Passionnée par le désir d'exprimer ses émotions à travers sa peinture, elle manifesta au sein de son œuvre une sorte de main squelettique voulant saisir dans le creux de sa paume fragile le grand soleil trônant fièrement au-dessus des cieux. Le clown semblait saisir un morceau du message voulant être transmis par Elina, une sorte de critique envers la cruauté de la vie, certains pouvaient avoir la chance de vivre près de la lumière, tandis que d'autres seraient toujours à la recherche de cette douce chaleur sans avoir le droit de s'y approcher. Fortement touché par cet œuvre, le clown déguisait en clochard marcha en direction de la peintre avec une larme à l’œil et d'une voix tremblante, il dira sur un ton mélancolique :

Joey : «Vous avez un véritable talent... Tant d'espoir mélanger à tant de peine... Vous rendez ce lieu triste bien plus beau grâce à vos dessins, pouvez-vous en faire un autre ? Cela me ferait tellement plaisir...» Sur le coup, le joker allait peut-être gagner un maximum de temps grâce à la sincérité de ses paroles, aidant par mégarde sa coéquipière sur le meurtre allant bientôt avoir lieu...
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27725-fiche-technique-du-clown
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27637-le-clown-larmoyant-joey-wilson-100-terminee#285304
Ada progressait dans la ville avec une vague idée de l'endroit où elle devait se rendre. Et si parmi les documents remit par Petra, il n’y avait pas eu cette carte sommairement dessinée, l’agent se serait sûrement perdu plusieurs fois. Mais même avec la carte, elle n’était pas tout à fait sûre d’être bien arrivée à l’endroit voulu. Sa rue avait débouché sur une grande place dont les pavés avaient depuis longtemps étaient couverts par la verdure et qu’au centre de celle-ci, un amoncellement de détritus métalliques prônait. Il y avait peu de monde. Seulement une dame précédent son enfant de rentrer, deux piliers de bars se tenant l’un l’autre pour s’aider à marcher et un étrange homme, se déplaçant de biais, les genoux pliés, qui guettait une nouvelle cible d’un regard curieux.

L’agente vint s’adosser à un pilier branlant, tenant avec difficulté le toit de l’entrée d’un cabaret délabré. La devanture s’était effondrée mais on pouvait encore lire, au travers du lierre la couvrant : “Au Po..n… L…rique”. Ce nom fit hausser les sourcils d’Ada alors qu’elle regardait l’étrange homme se rapprocher d’elle de sa démarche ridicule. Comme un crabe progressant sur la plage, secoué par les vagues, l’individu avançait en pas chassés vers elle. Ada était surprise, mais surtout dégoûtée de l’apparence de l’homme et d’une main secouée, elle lui fit signe qu’elle n’était pas intéressée. D’une quelconque manière que ce soit. Pourtant, le monsieur ne se découragea pas et continua son approche pour être assez prêt pour ouvrir son long manteau et dévoiler sa collection de brique à braque attachée au tissu. La Kindachi prit un air sévère avant de faire un pas brusque vers l’avant pour effrayer l’homme. Devant un tel geste, ce dernier recula doucement, refermant son attirail pour repartir comme il était venu, lançant quelques jurons par-dessus l’épaule.

Si ce spectacle désolant avait tiré un long soupire à l’agente du Cipher Pol, elle se redressa rapidement en voyant Petra revenir d’un pas assuré vers elle.

-  “C’est bon, l’agent Sauterelle et l’agent … votre collègue sont en position. Mélody est bien à son point de graph’. On peut commencer.” assura-t’elle avant d’entrer en première dans le bâtiment qui se tenait derrière Ada.

Elle poussa la porte branlante donc le grincement résonnait en écho dans le cabaret. L’ensemble des meubles étaient dévastés, dévorés par des insectes, malmenés par le temps et en vrac, bien souvent regroupés contre un mur. Au fond, une épaisse porte métallique encore moins avenante que le reste de l’endroit. Petra sortit une clé de sa poche, avant de la tourner dans la serrure puis de pousser pour ouvrir à l’agente.

- “Surtout, restez discrète.”

D’un signe de tête, Ada confirmait qu’elle s’attelerait à sa tâche en toute discrétion. Et suivant la marine, elles progressaient au travers des couloirs insalubres jusqu’à des pièces plus chaudes et meublées, sans grand luxe mais plus agréablement que le reste du bâtiment. Traversant une espèce de grand salon, Petra s’arrêta au milieu pour faire face à l’agente. Elle pointa le plafond de la pièce du doigt. Le regard d’Ada suivit la direction montrée jusqu’à comprendre où la jeune femme voulait en venir. De large poutre traversait la pièce, soutenant le toit fébrile qui assombrissait le plafond. Un endroit parfait pour se cacher en toute discrétion le temps que les deux protagonistes investissent la pièce. D’un nouveau signe de tête, Ada confirma à Petra qu’elle avait bien compris et, d’une grande agilité lié à sa maîtrise du geppou, Ada s’aida du mur et de ses aspérités pour grimper sur une des épaisses poutres en hauteur. Elle posa alors son sac contre un morceau de pour perpendiculaire à son assise pour en sortir un masque à gaz qu’elle jeta à Petra de sa position. Sans se parler, elles s’étaient rapidement entendues. Petra était une excellente marine. Surement plus digne du Cipher Pol que de ces brutes épaisses.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27424-ada-fiche-technique#2826
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27399-ada-kindachi-termine#282555
Dissimulé sous son costume de mendiant, le clown arriva par chance à établir un contact chaleureux avec l’artiste. Au départ sur la défensive en voyant un tel inconnu s'approcher d'elle, néanmoins, sa garde se baissa rapidement à cause des larmes du clown. Elle avait réussi grâce à son style à toucher la sensibilité de ce dernier, chose assez facile en vérité, car il n'en fallait pas beaucoup au farceur de verser une petite perle de chagrin envers son prochain. Acquiesçant la demande inopiné du joker avec un sourire rempli de fierté, Melody s'attaqua à un morceau de stèle encore vierge, elle était comme envoûtée par ce besoin de revigorer la zone d'une énergie positive par le biais de son art. Fasciné par sa fougue, le clown essaya de l'aider en posant sa main contre le sol, usant de la terre boueuse collée sur ses doigts pour en faire un grand pinceau et ira faire de même contre une pierre juste à côté de la peintre. N'ayant aucun don en dessin, Joey fera un dessin étrange, comme une sorte de soleil entouré par pleins de personnages à la forme fantastique, comme si tout ce beau monde dansait autour du globe lumineux en souriant sous la vague d'une joie infini, loin de tous conflit, loin de toutes les peines pouvant consumer la nature humaine, une terre sans guerre : une terre en paix.

Sans faire attention, le clown avait suscité un grand intérêt avec son drôle de dessin à la jeune dame, étonné par l'action de l'étranger, elle s'était arrêtée de peindre au milieu de son travail et essaya de comprendre à son tour le sens de cette fresque à la nature bizarre. Après un certain temps de réflexion, la blondinette avait aussi compris le sens du dessin et de la sensibilité de l'homme se tenant à côté d'elle. Elle voyait dans le cœur du sans abris un être bon, cependant, son sourire se déforma en voyant l'angle du soleil décliné vers l'obscurité, elle devait rentrer au plus vite à la base, mais elle ne voulait pas partir sans témoigner un doux sourire à Joey, avant de partir en direction de sa demeure en marchant d'un pas rapide. Immédiatement, lorsque la jeune femme était dos à lui, le joker leva sa main droite haut vers le ciel en faisant de son index et du majeur un «V» et sa main gauche vint couvrir immédiatement le signe pour envoyer le signal à son compère planqué forcément proche de sa position. Une fois cela fait, le clown ira en direction du bateau, évitant tout individu pouvant passer dans les rues, histoire de revenir sur l'endroit du briefing en attendant le retour de sa supérieure, il était adossé contre le mur, prêt à partir en direction du navire.

Joey : «Melody... Cette femme pourrait accomplir tellement de choses... Quel gâchis...»
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27725-fiche-technique-du-clown
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27637-le-clown-larmoyant-joey-wilson-100-terminee#285304