Le deal à ne pas rater :
TCL C74 Series 55C743 – TV 55” 4K QLED 144 Hz Google TV (Via ODR ...
499 €
Voir le deal

Cuisine, cigare et présentations.

A bord du Hel, deux jours depuis le départ de Dead End, en pleine mer.

- Mais c'est quoi cette MEEERDE !

Déjà l'deuxième jour à bord du Hel depuis que John a embarqué en tant que nouveau membre d'équipage des Faucheurs et déjà le deuxième jour en enfer. Pensant quitter la misère de Dead End et la folie du Wrath, voilà qu'il connait un sort bien plus épouvantable. Tous attablés pour partager un repas sensé les guérir de leurs blessures, les différents membres de la faucheuse pâtisse d'un repas désastreux. Bork, le porc et accessoirement cuisinier du vaisseau animé, vient de leur service la pire bouillasse jamais créée. Face à la soupe verdâtre mêlant liquide et solide sans pouvoir en distinguer l'origine, John en a déjà plus que marre.

Empoignant son fusil toujours présent à ses côtés, le boucanier met en joue le porcelet avec une froideur sans pareil.

- Hey porcinet ! Tu crois vraiment guérir avec ta saloperie de chiasse de vegan là ?! Moi j'veux d'la viande ! Et de whisky ! Pas ton espèce de merde.
- *Groink* Y'a qu'ça à graille et s't'es pas content c'pareil sale enfoiré ! *Groink* Ici c'est moi l'chef, c'moi qui cuisine. Si l'Cavalier m'a donné s'rôle c'est que j'maîtrise ! H'm'pas vrai cap'tain ?! *Groink*
- J'vais t'trouer la peau, j'le jure sur la vie d'ta truie !
- Répète ça !
- Ouais p't'être qu'avec le gras qui te sert de bide ça nourrira l'équipage en protéine pour un bon bout d'temps ! Ca fait à peine deux jours qu'on est sur ce rafiot et la seule chose qu'on a avaler, c'est ta saloperie que t'oses appeler nourriture !
- Je vais te couper en rondelle tu m'en diras des nouvelles ! *Groink* dit-il en sortant son hachoir de son tablier.
- Essaye un peu pour voir ... Porky ! lui répond John, lui mettant son canon scié sous le troisième menton.

La tension est à son comble et semblerait-il que l'esprit d'équipe est loin d'être unanime à bord du Hel. S'embrasant d'une flamme démoniaque, le Wagner vient à calmer ses ardeurs lorsque le voleur d'âmes gagne la table sa tunique sur le dos. Parce que depuis son départ de l'île de la fin, John souhaite plus que tout s'entretenir personnellement avec l'homme les ayants tiré de cette affaire. Bolk, il en fera son affaire plus tard. Et en constatant qu'Hunter et Farore rejoigne la petite fête familiale, le mercenaire en profite pour ouvrir les festivités en public. Car eux aussi doivent avoir un tas de question à poser.

- Alors ... CAPITAINE. Que nous vaut l'honneur de porter cette belle tunique aujourd'hui ? Il regarde Hunter car seul lui sait de quoi il en retourne et que depuis, ils n'en n'ont pas reparlé. De toute manière, il ne vaut mieux pas. John en fait encore des cauchemars. Hum .. Bref. Alors ... C'est quoi l'plan ? Maintenant qu'on est ... des vôtres. N'est-ce pas ? J'pense pas que tout ce cinéma sur Dead End, dans le but de sélectionner les plus forts de l'arène du Crack, était simplement un divertissement puéril. C'est quoi l'but ? Pourquoi nous ?

Se calmant vis-à-vis de Bolk, John ne se rassoit pas, préférant se caler contre le mur de la grande cabine, s'allumant un cigare avant d'en expulser un épais nuage de fumée.

- C'est quoi ton but à toi ... Capitaine. Le regard plongé dans celui de l'homme l'ayant recruté, John Wagner veut s'assurer que Le Cavalier est l'homme qui se hissera sur le toit du monde à ses côtés.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26771-john-s-wagner#277098
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26711-ton-sang-a-une-sale-odeur-mes-phalanges-puent-maintenant
1629.

Deux jours que Hunter, Farore et enfin John avaient rejoint le Hel à la suite du grabuge causé du côté de Dead End. Et sacré grabuge, ils avaient mis la honte totale sur Wrath, le Corsaire en tuant son Lieutenant et en détruisant une bonne partie de la ville et maintenant... Ils n'avaient plus qu'à voguer vers des cieux ailleurs. Deux jours maintenant, Hunter avait opté pour le rôle de timonier et navigateur, il s'y connaissait pas mal dans ce métier là donc il n'y voyait aucun inconvénient. Après tout, le gamin n'allait pas rien faire sur le navire.

L'heure du repas avait sonné, pour une fois, l'équipage avait décidé de manger tous ensemble. Hunter arriva avec Farore, tout juste après le Capitaine et avant William. Le repas avait déjà été servi, et, évidemment, John se trouvait déjà à table. En train de se prendre la tête avec le détenteur du fruit du démon du cochon (putain, quelle idée de bouffer un tel fruit, sérieux). Il devait pas être bien beau avant, pensait Hunter.

Ah, mais c'est de la merde ? Vu le regard du cuistot-porc sur lui, il comprit bien rapidement l'embrouille entre John et Bork. Il leva les mains en l'air, comme s'il n'avait jamais rien dit et s'installa à sa place en regardant son bol. Il lança un regard à John. Même les rats de Dead End semblaient être un festin... Bref, John parla au capitaine et leur regards se croisèrent. La merde. L'image de la mono-couille pendante venait de lui traverser l'esprit de nouveau. Putain, t'es chiant, John... marmonna-t-il.

En tout cas, John mettait les points sur les i et barres sur les t en demandant quel était le but de tout cela, et surtout le but du Capitaine du Hel. Croisant ses doigts, coudes sur la tête, Hunter reposa sa tête sur ses mains et regarda alors le Capitaine, qui devait prendre la parole.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26770-ft-hunter-v-douglas
  • https://www.onepiece-requiem.net/t26762-le-sang-doit-toujours-couler-hunter-v-douglas
Les trois longues tablées de la salle à manger du bord étaient combles quand le Capitaine en passa l'entrée. Sans un regard pour les convives se remplissant la panse dans le vacarme, le voleur d'âme se traina lentement entre les rangées vers la table des lieutenants. Enjambant le banc, son derrière se laissa lourdement tomber au milieu du conflit quotidien des deux têtes de lards. De sombres pensées semblaient l'habiter à cette heure, que son aura aux senteurs d'abimes ne manquait pas d'exacerber. Un calme relatif naquit ainsi par sa simple présence. Tendant le bras, le Cavalier saisit une épaisse tranche de brioche dure comme la roche et sa bolée de bouillasse en grimaçant. Non pas à cause du repas à vomir s'annonçant, mais de la douleur l'habitant. Le crâne malmené par les coups de butoir du Corsaire le lancinait depuis lors de vagues migraineuses. Il avait maintenu les apparences le jour de l'affrontement, serrant les dents et se contentant d'avancer, avant de s'écrouler sitôt dans le secret de sa cabine. Son inconscience veillée seulement par sa ménagerie contre-nature. Il se levait tout juste des contrecoups de la bataille. Le ventre vide et la bouche seiche.

- C'est quoi ton but à toi ... Capitaine.

Perçant la fumée de son regard vide, l'ombre de la Mort réfléchit ses mots sans lâcher John. Le nouveau timonier ne cachait pas non plus son envie d'en savoir davantage. Boll, Farore, William et Bart le dévisageaient avec la même attention. Ils avaient besoin d'un cap.. Laissant tremper le pain dans la soupe graisseuse pour l'attendrir, le vieux forban montra les chopes vides au porc qui grommela avant de se retourner chercher de quoi les remplir. Les boissons s'attendant, le Capitaine commença à raconter ce qu'il avait gardé pour lui depuis trop longtemps. Une preuve non pas de confiance, mais de considération, pour ceux qui avaient su s'élever à la hauteur de ses attentes.

- V'là longtemps, alors que s'êtiez pas encore des bébés de cigognes.. Que j'entendais déjà de ces histoires de pirates. De la légende à vous glacer le sang par jour d'été. De ces légendes ressortait un nom plus qu'les autres... le Malvoulant.. Seriez pas pirates si s'en aviez jamais 'tendu parler. J'saurais pas vous dire le vrai du faux de ce qu'on en disait, mais on en racontait beaucoup sans besoin de le connaitre mouhéhéh ! V'là un comme je les aime. Qu'en avait dans le froc ! J'ai pris la mer pour rejoindre ses rangs plus jeune que vous, bien décidé à faire de sa légende mienne. Mais c'est là que le sort s'est dressé sur la route.. RedLine m'a repoussé... Croyez pas que c'est que de la roche, l'a sa propre volonté. Les portes de Grand Line me restèrent fermées pour des décennies où je vins m'y briser le dos. Me laissant coincé d'cette mare..

Le bruit ambiant des couverts et des empoignades s'était peu à peu éteint à l'écoute du récit. Les sabots du Coq ramenant l'alcool faisant exception.  L'équipage des faucheurs peu habitué d'entendre leur maitre de bord radoter sur son passé n'en perdait pas une miette. Aussi curieux que les nouveaux de ses ambitions.

- Le Destin me laissa murir dans mon jus, lentement mais surement... Puis vint le jour où le verrou de Red Line sur ma destinée sauta enfin ! Moment que choisit le vieux Teach de clamser sous le coup d'un renégat de la marine. C'est là que j'compris que le monde ne pouvait compter qu'un cauchemar à la fois. Qu'un seul engloutisseur d'espoir et libérateur de passion. Les Empereurs n'en ont aujourd'hui plus que le nom, formeront un terreau idéal à l'épanouissement d'un nouveau désespoir héhéhé !

Laissant la folie l'habiter, l'ombre de la Mort sauta sur la table la chopine nouvellement remplie. Les éclaboussures arrosèrent l'auditoire mais personne n'en tint cure. Jouant du pied dans les assiettes à son passage. Levant bien haut sa boisson, le macchabée s'exclama aux oreilles de tous. En échos à l'humeur changeante du manieur d'âme, ses animations entrèrent dans une danse macabre apportant un peu plus de tumulte au tumulte naissant de nouveau. Obligeant le Cavalier à hausser la voix.

- Mon but ?! Mettre aucun frein à mes ambitions !! Vous cherchez chez Jack a mis le bordel ?! Et alors ?! Mouhéhé !! Me suis bien marré v'là tout ce qui m'importe ! Mon objectif est de me hisser plus haut que Teach lui même, de l'effacer des mémoires et le laisser comme la plante croupissante qu'il était. M'entendez bien, je vais devenir le Roi de ces maudits pirates ! S'prendra le temps que ça prendra mais le One Piece sera pour moi et nul autre !! J'imposerai mon ère en me hissant en haut de ce monde et dégommerai tous ceux cherchant à m'en déloger !! Le monde va trembler à la simple mention de mon nom à raison. Ces civilisations génératrices de moutons dociles s'écrouleront dans le sang. Leur or reviendra à ceux pouvant leur arracher. A nous autres ! Marchez à mes côtés et vous en récolterez les fruits. Levez tous vos verres mes frères damnés et criez vos ambitions à cette assemblée !! Qu’aujourd’hui soit le serment qui nous lie !!

La bouche sèche et en dépits des apparences, le Cavalier n'avait pas encore bu...
  • https://www.onepiece-requiem.net/t14965-fiche-technique-du-dada#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t14330-il-sortira-des-blues-un-jour-ou-l-autre