AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -10%
-370€ sur le nouveau PC portable gamer MSI GS66 ...
Voir le deal
3330 €

Terre en vue !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Clotho
Clotho

♦ Localisation : Blues

Feuille de personnage
Dorikis: 9280
Popularité: -1200
Intégrité: - 1079

Mar 1 Sep 2015 - 18:56

Rappel du premier message :

* Quelques jours plus tôt *


« Votre carte, elle dit pas la distance qu'il reste encore, non ? Bah non, forcément, ça serait trop beau.
Tu la fermes jamais ?
Pas quand j'sais pas où je vais, ni pourquoi, qu'on prend le commandement de mon navire, non.
Dis toi juste que la révo a besoin de capacités que toi seul possède.
… Mon logia ?
Bingo.
Pourquoi ?
Réfléchis. Quel avantage à la terre ?
C'est pratique. Yen a partout. C'est cool.
Et c'est surtout immunisé à l'électricité.
Oui, mais quel … ô.
Ô, tu vois maintenant ?
Vous voulez dire qu'on va */
Oui.
Mais on a pas la puissance po*/
Quelqu'un l'a. Et ce quelqu'un va nous aider. Par contre, va falloir l'aider un peu avant. »

Je réfléchis. Qui pourrait avoir la puissance, la flotte et la folie pour attaquer une base principale de la marine, sur Grand Line ? J'ai pas cinquante noms en tête. Je pense tout naturellement à Drake. Enfin, son remplaçant. Celui qui a agit comme un empereur pirate. Celui qui l'a tué, lui a piqué tous ces jouets, ses hommes, ses avantages. Bref, le nouveau Drake. L'homme qui a trahit la marine.

* Retour au présent *


Depuis que je connaît notre destination, j'suis excité. Et j'dois bien être le seul. Les autres ne retiennent que le fait qu'Armada soit un repère de pirates. Ils ne comprennent pas que s'il y a un endroit où règne l'ordre, c'est bien là bas. Parce que sans ordre, la cité pirate aurait sombré depuis longtemps. Red a su imposer sa marque partout, je suppose. Il a réussit à unir les pirates de tout horizon, à les confédérer à sa cause, ou sous son pavillon en tout cas. Pour ça, j'lui tire mon chapeau. C'est clairement le type le plus craint du coin. Donc logiquement, le plus fort aussi. Je relis mes notes. C'est un ancien du Cipher Pol, passé marine avec les Sea Wolfs, ayant participé à l'arrestation massive de criminels sur la quatrième voie de Grand Line. Il n'hésite pas à tuer pour se couvrir.

Il est aidé par un évadé d'Impel Down, un pirate ayant mangé le fruit des hormones. J'vois pas en quoi c'est une arme, mais bon. Mais il est aussi et surtout soutenu par Izya Tahgel. La fille de Tahar. L'un des pires criminels vivant. Celui qui vient, justement, de mon île. Enfin, vu qu'il est né avant, c'est plutôt moi qui vient de son île. Si j'la tue, j'aurais l'attention du papa. Mais suis-je assez fort ? On sait qu'elle a ingéré le fruit mythique du dragon.  A quel point est-elle forte ? Je ne sais pas grand chose sur les zoans. Ca booste la force physique, confère les capacités de l'animal. Ca veut dire qu'elle peut prendre la forme d'un dragon ? Qu'elle peut voler ? J'suppose que j'vais le découvrir rapidement. Pour l'instant, on approche. La vigie nous fait remarquer un truc. On se précipite tous pour regarder. Un mât. Puis un second. Chacun accompagné par des voiles. On est plus proche qu'on dirait finalement. Petit à petit, Armada se dévoile à nous, même à  plusieurs centaines de lieux.


« Ô putain, sa mère ! Il a pas lésiné sur les moyens l'Red.
C'est un bateau ?
Non, vu la taille, ça doit être une île.
Ce sont les deux. Un regroupement de bateaux venus des quatre coins du monde, mais majoritairement pioché sur Tortuga.
J'ai lu des trucs, j'ai vu des articles, des coupures. Je m'attendais à un truc énorme. Mais là … ça dépasse toute mes attentes.
Oui, il a souvent cet effet. Oublie pas qu'on est là pour la révo. Ne fais rien de stupide.
Pourquoi tu me dis ça à moi ?
Parce que les autres seront stoppés rapidement. Toi, j'sais pas. Alors on anticipe. La mission repose sur toi. Si tu te bats, que tu te fais emprisonné, que tu es balancé à la flotte, la mission tombe à l'eau. Et la révolution perd une chance incroyable d'obtenir la technologie de la marine.
Ok. J'f'rais rien de stupide.
Pour changer. »

Rapidement, plusieurs bateaux se pointent. Ils nous encerclent, canons braqués sur nous. On fait quoi ? On garde les nôtres rangés, pour montrer qu'on est pas là pour se battre. La tension est pas la plus basse que j'ai. Il suffit d'un rien pour allumer la mèche et nous condamner. Alors on la joue diplomatie.

« Qui êtes-vous et que faîtes-vous là ?
On vient de la part de la révolution. On a appris certaines choses que votre patron doit savoir. Et on vient filer un coup de main aussi.
Un coup de main pour quoi ?
MégaVéga.
Bah voyons. T'as une preuve de c'que tu racontes ou j'dois t'croire sur ton honneur ?
T'as probablement jamais entendu parler d'eux. Mais ptet de moi. J'ai trahit la marine au début de l'année.
Un traître. C'est fou le nombre de traîtres qu'il y a ces temps-ci. T'as d'autre chose à dire avant qu'on vous coule ?
J'ai un logia.
Un quoi ?
Un logia. Un fruit du démon, tu sais ? Le genre le plus puissants qui existe.
Lequel ?
La terre. J'ai aussi affronté un colonel sur le royaume de l'absurde et un contre amiral sur Whiskey Peak. J'ai fait équipe avec Alrahyr Kat … Kaths … Katf … Roh merde ! Le type au zoan de la tortue.
Prouve le. »

Je lève le poing et crée de la terre que je balance dans l'eau plus loin. Le type semble pas convaincu. Quelqu'un aurait pu tuer le vrai moi, trouver le logia puis le manger. Ca se tient, ouais. J'ai pas d'arguments à lui rétorquer.

« Bon, on peut passer ou pas ? Appelle le patron sinon.
Ouais, comme si j'allais déranger le capitaine pour ça. J'suis pas fou, j'tiens à ma vie.
Écoutes. On vous a trouvé avec une vive card. J'sais pas comment on l'a eu, mais on l'a. On est venu de très loin. On a abandonné une mission importante. Le moins que vous puissiez faire, c'est de nous laisser accoster.
En fait, le moins que je peux faire, c'est de vous couler. Vous m'avez pas convaincu.
On a de l'argent !
Ah ouais ? Nous aussi, crétin.
On a des millions !
… On a des milliards.
Ah ouais, la vache. Tu vas pas couler un logia quand même ?
Si t'es un logia, tu survivras. Tu trouveras un truc. C'est costaud ces fruits là.
Et mon équipage ?
Il coulera probablement. Ou alors on le tirera comme des lapins.
Non. Vous allez nous laisser passer, tranquillement et sans faire d'histoire.
Pardon ?
C'est un repère de pirates, pas vrai ? Alors on va la jouer pirates. Pour forcer quelqu'un à se soumettre, un pirate doit le battre, pas vrai ?
J'vais pas faire un duel avec un logia. T'es stupide ou quoi ?
Alors changeons de jeu. Voyons combien de bateaux j'peux couler avant que le mien ne soit détruit. Voyons à quel point Red aime ses bateaux. Pour gérer un truc comme ça, je suppose qu'il y a un trésorier. Des tas, même peut-être. J'suis sûr qu'ils seront ravi de te voir rentrer avec plusieurs bateaux en moins, juste parce que tu m'as refusé le passage. Et je suis sûr que Red sera ravi d'apprendre que tu as tué un logia qui pouvait se joindre à lui.

… T'es sur d’être révo ? T'as les couilles d'un pirate.
J'suppose que c'est à force d'en coffrer. Bon. Tu nous laisses passer ou on s'y met ? »

Le type réfléchit visiblement. Puis il donne ses ordres. On est aussi tendu qu'un fil à linge. J'suis allé trop loin ? J'aurais pas dû. Mais pourquoi j'ai ouvert ma gueule ?! J'suis trop con. Mais j'suis prêt à bondir quand même. Comme promis, j'partirais pas sans combattre. Les bateaux reprennent leur route, nous laissant passer. Le type nous dit d'aller à l'arrière. On souffle tous un bon coup. Une arrivé derrière, on constate que non seulement le navire est tout petit, mais qu'en plus, Armada est vraiment une île entière. Elle en a la surface, la puissance militaire, les habitants. Il faut un truc pareil à la révo, ya pas moyen. Sauf qu'on va pas simplement copié un pirate. Non. On va faire un truc mieux que ça. Un truc qui vole ! Ouais, m'enfin, bon. Des types montent à bord pour manœuvrer. On les laisse faire, n'ayant pas envie de s'échouer. Une fois accosté, c'est autre chose. Le type disparaît avant qu'on puisse le remercier. A peine posé le pied dehors que des types nous accostent. Sauf qu'ils n'ont pas l'air content. Sale gueule à première vue.

« Peut-on savoir qui vous êtes et ce que vous venez faire sur Armada ?
On vient pour aider Red dans son projet.
Quel projet ?
MégaVéga.
Rien que ça. Qu'est-ce qui vous fait croire qu'il a besoin de vous ?
J'ai un logia.
Tout comme lui et d'autres types traînant sur Armada. Sachez qu'ici, un logia, c'est ordinaire. Je répète, pourquoi aurait-il besoin de vous ?
Écoutez. On veut simplement aider.
Et prendre une part du butin.
C'est pas tous les jours qu'une base comme MégaVéga se fait attaquer. On veut profiter de l'occasion.
Si vous voulez voler des choses, j'suis pas sûr qu'il accepte.
Dans ce cas, laissez-nous lui parler.
Ah, la bonne blague.
Bon, bah indiquez moi qui peut le représenter, parler pour lui ou me filer rencard avec Red.
Un rencard avec le patron ? Vous ne voulez pas une tasse de thé avec ? Plus quelques milliards, non ? Vous savez qu'il est quelqu'un d'occupé.
Donc il est pas là.
Pardon ?
Vous ne me renseignez pas. Vous ne répondez pas. Vous esquivez. C'est pareil avec la marine. J'en déduis donc qu'il est pas là. Pas grave. On va l'attendre. Sachez juste un détail. Je verrais Red, ou au moins une personne proche de lui. Même si j'dois démolir une partie de l'île et subir son courroux après.
.. hum. Déterminé.
Vous n'avez pas idée. Je sais ce que je veux. Je n’arrêterai pas avant de l'avoir. On peut s'aider, ou on peut se détruire. Je viens de la part de la révolution. »

Il me juge. Il me jauge. Il hésite. Je bluff ? Peut-être. Il a l'expérience, le vécu. Mais il sait qu'un logia peut faire des dégâts avant d’être stoppé, et que les dégâts ça coûte cher. Tout l'argent dépensé en réparation, c'est ce qui ne va pas dans sa poche. Il nous indique donc l'intérieur des ''terres''. Je le remercie. Vu sa tronche, il doit pas être habitué. « J'ai pas confiance. Vous allez resté ici pour surveiller que rien n'arrive au Révacier. Ragnar, tu veux venir ou tu veux rester ? »
https://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttps://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 7 Sep 2015 - 10:31



Comme le dit le livre, n'est aveugle que celui qui ne veut pas payer.

Faites attention de ne pas louper la porte en sortant.


Rire gras des hommes qui apprécient la blague, sourire narquois de l'abbé qui, laissant Ragnar à son départ, se tourne vers Clotho.

Et la question que vous devez vous poser maintenant c'est : Est ce que préfère me séparer de quelques pauvres millions ou continuer de jouer les cannes blanches pour mon ami aveugle et si tristement moralisateur ?

Et pitié, ménagez mes oreilles, inutile de me la jouer phrases grandiloquente et bons sentiments, c'est vous qui êtes dans la révolution, pas moi. Moi, je suis un homme d'église voyez ? L'opium du peuple, l'exploitation de l'homme par l'homme et tout ça...

Alors ?  

Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 8892
Popularité: +930
Intégrité: -601

Lun 7 Sep 2015 - 14:04

    Avant même d’ouvrir la porte, la main posée sur la poignet, je m’arrête. On pourrait croire que je suis vexé de la provocation de l’Abbé, mais je ne l’écoutais pas vraiment à cet instant, nan, j’avais d’autres idées en tête.

    « L’argent des primes… Clotho… Entreprise… Hm. »

    Bon, son livre sorti tout droit de son imagination, je m’en tape royalement. Quand on y regarde de plus près, exceptés peut-être sa tenue - que je ne vois pas - et ses paroles évangiles, il n’a rien d’un évêque, ce n’est qu’un simple commerçant. Le seul moyen de discuter avec ce genre de types, c’est à travers les berrys, sinon, il n’en a strictement rien à foutre du reste. Du coup, je me rallume une clope en retournant sur mes pas, pis je m’approche de l’oreille de Clotho.

    « Petite question, l’ami. Si tu ne peux m’avancer cette somme que je te rembourserais à travers de nombreux services, penses-tu que la révolution pourrait payer ce type ? Après tout, ils se sont fait un pactole grâce à nous, non ? »

    J’espère qu’il ne se retournera pas vers moi, car j’ai le regard le plus malicieux du monde, à ce moment. L’idée est simple : Clotho m’avance les 32 millions, je le rembourse comme je peux, sinon, c’est la révolution qui finance avec une petite de l’argent qu’on leur a donné. Je ne suis pas forcément bon en maths, mais si j’en crois mes calculs, il leur restera une belle petite somme. Pis je réalise que Clotho a une affaire qui doit bien marcher, les Den Den, ça se vend plutôt bien, nan ?

    Je tire latte par latte, j'écrase une nouvelle la clope par terre, recrachant la fumée sans forcément voir où.

    « Deux petites minutes, m'sieur, on parle affaire. »
https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Clotho
Clotho

♦ Localisation : Blues

Feuille de personnage
Dorikis: 9280
Popularité: -1200
Intégrité: - 1079

Lun 7 Sep 2015 - 14:52

Voilà. Résultat, le boss se pointe. On peut enfin parler affaire sérieusement. C'est fou comme tout le monde se ressemble. Faut passer par les sous-fifre avant de rencontrer le boss. Ragnar sort. " Trente deux millions. J'veux l'assurance que ton pouvoir va rendre la vue à mon ami. Définitivement. Si tu me promets ça, j'te paie tes millions. Si c'est vrai, et que ça dure, je t'amènerai d'autres clients, et t'auras même un bonus. Si ça ne fonctionne pas du tout, que ça ne dure qu'un temps, tu n'auras que la moitié. Marché conclu ? " On passe à la suite ? J'ai hâte de partir d'ici. Il nous fait clairement sentir pas à notre place. J'ai pas du tout tenu compte de ce que Ragnar m'a dit. Parce que pour moi, c'est pas une question d'argent. C'est un investissement. Aider quelqu'un, ça n'a pas de prix.
https://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttps://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 7 Sep 2015 - 19:32


Et bien, ça durera jusqu'a qu'il reperde la vue, évidemment. Qu'on lui crame, le visage à l'acide, à la flamme, qu'on lui arrache ou qu'on lui crève les yeux. Ou qu'il attrape une maladie contagieuse, la cataracte ou autre... Qui sait ce qui peut arriver de nos jours sur les mers.

Tenez l'autre jour, un type a mégoté sur le paiement pour les soins. Il est sorti d'ici après avoir retrouvé ses jambes, et à peine dehors il est passé sous une charge qui a lâché et lui a broyé le bassin. Une sorte de justice divine si on veut. Et maintenant le pauvre gars économise pour s'acheter une caisse avec des roues.

Dieu donne et l'abbé reprend...

Mais ne vous inquiétez pas, à la seconde réparation, je fais un tarif préférentiel.


Bon. Puisque nous sommes d'accord, vous pouvez allez chercher votre or. Je n'ai rien de prévu aujourd'hui alors nous pouvons procéder sur le champ.

La moitié de la somme avant le traitement, et je compte tout pour vérifier que vous avez bien les fonds. Le reste à la sortie de l’œuf, quand votre ami aura retrouvé la vue.

A tout à l'heure...


Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 8892
Popularité: +930
Intégrité: -601

Lun 7 Sep 2015 - 19:44

    Je tremble. Je souris. Je pleurs. Mes yeux blancs ne le seront peut-être plus d'ici peu. D'ordinaire peu démonstratif, je ne peux m'empêcher de tout lâcher, j'ai beau tenter de me retenir, c'est impossible. La joie et la peur m'envahissent, mais je préfère encore profiter de la joie, laissant le reste pour plus tard.

    Cloth', je t'en dois une belle, là.
https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Clotho
Clotho

♦ Localisation : Blues

Feuille de personnage
Dorikis: 9280
Popularité: -1200
Intégrité: - 1079

Mar 8 Sep 2015 - 1:31

" Alors à tout à l'heure, abbé. " On sort de l'église avec Ragnar, il me remercie. " Ne remercie jamais pour quelque chose qu'il n'a pas encore fait. Bon, faut aller au navire maintenant ... "

Bon, faut que je trouve trente deux millions de berrys, et vite ... Si j'étais encore marin, il me suffirait d'attraper un primé ou deux, et le tour est joué. Mais j'suis plus marin, maintenant. J'suis révolutionnaire. Il me faut une solution, et vite. Je saute sur les toits des bâtiments afin d'avoir une meilleure vue. Hop, trouvé. Je redescends, empoigne l'aveugle de force en le tirant. On fait donc tout le chemin inverse jusqu'au Révacier. Les autres étant surpris de nous revoir aussi vite nous questionnent. Sauf que voulant garder la surprise, j'élude la question, et j'laisse l'handicapé leur raconter une histoire qui tient debout. Une fois dans ma cabine, j'fouille partout.

" Mais où j'l'ai mis c'machin ? C'est pourtant pas difficile à trouver ... "

Je cherche pendant longtemps. Puis j'finis par trouver c'que je veux. J'sais pas s'il ne veut vraiment que de l'or ou bien de l'argent, alors dans l'doute, je ne vais prendre que de l'or. Je sors de mes quartiers avec un sac de moyenne taille. L'abbé a dit Dieu donne et l'abbé reprend. Une sacrée idée me traverse l'esprit. J'vais faire un truc qui n'a probablement jamais été fait, et qui va en mettre un coup à mon karma. On s'en va. Sur tout le chemin, j'fais gaffe si des gens nous suivent, si on croise pas plusieurs fois le même gars ... A chacun de mes pas, le métal fait du bruit facilement reconnaissable. De retour sur le parvis, une bonne heure après être parti, j'demande à Ragnar s'il est sûr pour sa vue. Il l'est. Alors on entre à nouveau dans la demeure dirigée par le type en rouge. " Abbé Arthurio Bellingor Wallace ? Nous sommes de retour. " D'un coup, j'le sens mal. Pourquoi je sens que des types vont sortir de l'ombre pour nous voler mon sac d'or ? Ah oui, que je suis sur une île pirate et quv je me trimballe avec un sac rempli d'or. Je pose la marchandise sur le sol, qui fait du bruit. Je serre les poings. Je sens une couille venir. Quoi, quand, comment, je ne sais pas. Je crée un dôme de terre au dessus du sac, juste au cas où. Dès qu'il se pointe, j'avise. On a un marché, j'espère qu'il ne va pas le briser.
https://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttps://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mar 8 Sep 2015 - 14:22


Il faut se détendre. Si on voulait prendre cet or, on vous aurait attaqué en mer. Histoire d'avoir aussi le bateau et le reste.

C'est l'avantage d’être un homme d'église. Les gens sont heureux de se faire dépouiller pour peu qu'on leur donne un peu de foi et d'espoir en échange. C'est merveilleux.

Et nettement moins couteux en hommes et en matériel.

Le Diacre ? Compte l'argent du monsieur.


Le type du confessionnal, de nouveau en tenue, rejoint votre sac d'or et compte rapidement que la somme convenue est la bonne. Il vérifie que l'or est de l'or, que les pièces ont le bon poids et la bonne forme avec l'adresse d'un faux monnayeur. Et faisant signe à l'abbé que tout est bon, il entasse la moitié dans son sac à lui qu'il emmène à l'étage.

Parfait. Alors procédons !

Vous ! L'aveugle ! Quelques pas sur la gauche et asseyez vous par terre, il nous faut un peu de place. Je vous explique le processus. Je vais vous enfermer dans un œuf. Vous allez avoir un peu l'impression de vous noyer, et puis vous allez perdre connaissance jusqu’à ce que vous soyez guéri et que l’œuf s'ouvre.

Facile non? Du coup, vous pouvez vous contenter de ne rien faire, ce sera parfait.


D'ordinaire pour ce tarif je fais toute la cérémonie, mais je vous sens peu réceptif alors je fais court...


De la main l'abbé touche Ragnar sur le sommet de la tête. Semblant y laisser un bout de coquille qui soudain se met à grandir, s'étendant au dessus de Ragnar comme un chapeau avant de plonger vers le sol. Et en quelques instants, a la place de Ragnar ne reste qu'un gros œuf grisâtre...

Bien, il devrait y en avoir pour une heure ou deux. Je vous offre un peu de vin de messe en attendant ou vous restez à coté de lui pour le surveiller ?
Clotho
Clotho

♦ Localisation : Blues

Feuille de personnage
Dorikis: 9280
Popularité: -1200
Intégrité: - 1079

Mar 8 Sep 2015 - 16:15

" Désolé, j'bois pas. J'supporte pas l'alcool. Mais allez-y, ne vous gênez pas pour moi. " Souvenir d'une "mission" à Logue Town, juste avant la rencontre avec Shaïness où j'ai finit ivre mort. J'regarde Ragnar à travers la coquille. On voit rien mais j'essaie quand même. Puisqu'il n'est pas en état d'écouter, j'en profite. " Votre fruit de l’œuf, là, il guérit que les blessures physiques ? Ou il fait ptet aussi l'émotionnel et la psychologie ? "

J'tente. J'ai quoi à perdre, après tout. J'en profite même pour lui demander quand Red sera de retour. Tout en parlant, sa tronche me revient. L'abbé rouge. Un ancien abbé au service de pirates, ayant finit par se mettre à son compte Un type qui aime l'or plus que tout. Cent millions de récompense pour sa tête. Si je m'occupe de lui, ça m'fait cent trente quatre millions pour ma pomme. Un début si je veux passer corsaire ... Oui, un bon début même. ... J'réfléchis. Mais j'dois voir avec Red avant. Pas sûr qu'il apprécie ou qu'il accepte, et j'ai pas forcément envie d'avoir un type comme lui en tant qu'ennemi. Néanmoins ... centre quatre millions de berrys ... Ca fait au moins huit milliards de raisons de le faire.
https://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttps://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 8892
Popularité: +930
Intégrité: -601

Mar 8 Sep 2015 - 17:23

    Un espèce de flash que je ne perçois pas vraiment, pis plus rien, tout devient aussi flou qu'avant. Je deviens fou, je tremble d'excitation, j'ai hâte, mais quelque chose rend toute cette joie amer. Je ne me sens plus très bien, j'ai envie de bouger, de quitter cet endroit, mais l'Abbé m'a conseillé de ne pas bouger, donc j'obéis. Plus le temps passe, moins je respire, c'est atroce. On me noie ? On m'étouffe ? Mes sens ne servent sont inutiles, je n'entend rien, je ne sens rien, c'est le néant absolument. Je sens la mort m'attraper petit à petit, je trouve chère payée, on aurait pu m'assassiner pour moins que ça. Je perd peu à peu mes esprits.

    Bref, je perd connaissance.
https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mar 8 Sep 2015 - 19:53



Il faut effectivement deux bonnes heures pour que l’œuf s'agite, puis se fendille assez pour qu'un bras en brise la coquille. Et visiblement habitués a ce genre de sortie, les deux pirates qui sont restés en bas avec clotho s'arme de masses et s'empresse de briser la coquille a grands coups de marteaux. Laissant s'écouler sur le sol une grande quantité d'un liquide gélatineux et blanchâtre et un Ragnar qui semble sortir d'une noyade...

Et voila, une seconde naissance. Je vous fais le baptême en prime ? Non ? Tant pis pour vous.

Prévenu on ne sait trop comment l'abbé redescend de son étage, juste pour voir ses deux hommes tirer Ragnar des débris de l’œuf.

Bien, allez allez, vérifiez donc qu'il y voit, puis payez moi ce que vous me devez et quittons nous la. Je vous trouve décidément trop moroses pour des invités dignes de ce nom, et vous êtes en train de me gâcher la journée.


Laissé au sol par les deux hommes, Ragnar ouvre les yeux.

Et miracle, il voit !
Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 8892
Popularité: +930
Intégrité: -601

Mar 8 Sep 2015 - 22:31

    Des coups, des craquements me réveillent tout doucement, j'y comprends pas grand chose, mais la coquille se brise subitement. Je sens un liquide bien visqueux répandu sur tout le long de mon corps, ça me répugne un peu, mais bon. On m'attrape, on me traîne au sol, on me lâche, pis j'ai toujours pas ouvert les yeux. Pourquoi ? J'ai peur. La luminosité - que je n'ai jusqu'à présent pas connue - m'empêche d'ouvrir les yeux, ils ne sont pas du tout habitués à ça. Et puis merde, c'est pas le moment d'avoir les pétoches, faut se lancer et basta. J'allume enfin les feux.

    Je reste silencieux, bouche-bée, ébahi et impressionné par le simple fait de mettre des couleurs aux objets, puis tout simplement de voir les formes, les visages, les sculptures, la lumière et l'ombre... Face à moi, un type effrayant, un couvre-chef immonde, enfin vraiment hideux. Je suppose que c'est l'Abbé, j'aurais préféré qu'il fasse moins diabolique, plus sage, mais ça reflète bien l'escroc qu'il est. Pis, j'imagine que le mec aux cheveux bleus est Clotho, je l'aurais imaginé autrement, mais ça va. Je remercie tout le monde cet inestimable cadeau.

    Bref, je vois.
https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Clotho
Clotho

♦ Localisation : Blues

Feuille de personnage
Dorikis: 9280
Popularité: -1200
Intégrité: - 1079

Mer 9 Sep 2015 - 17:51

Bon, on est des bonhommes, pas des lopettes. Alors d'prise dans le bras, pas de bisous, pas de serrage. Queue dalle. Je fais demi-tour, prenant la direction de la porte, laissant le sac d'or à l'abbé et aux deux types. " Merci et bonne journée. Bon, l'ave*/ ... Ragnar, tu t'ramènes ou j't'entraîne pas la peau du cul ?! " Une fois sorti, je peste. Trente deux millions ... Mais comment j'vais faire ?! Pas l'choix, il me faut des sous. Plein de sous. Ici, on trouve des esclaves, non ? Une autre idée me vient.

" Toi, tu vas m'vendre au marché. Tu m'as capturé, blabla. Faut en tirer quelques millions, au moins. J'vaux bien ça. " J'arrache un pan de mon tee-shirt, le trempe dans un tonneau ouvert où je ne sais quel liquide repose dedans, mais ça pue. Une mixture bizarre, plus verte que grise, gluante. De mon sac je sors une paire de menotte que je m'attache aux mains après avoir donné mon sac à Ragnar. J'me plaque le tissus sur le nez. Une fois l'odeur acceptée, j'parle de nouveau. " Ca, c'est des menottes en granit marin. J'peux pas utiliser mon logia tant que je les ai. Ca, c'est un poison qui ralentit le cerveau. C'est grâce à ça que tu as pu m'attraper. Compris ? J'sais que t'aime pas ça, mais j'ai trente quatre millions à récupérer. "

Bah quoi ? J'compte les intérêts moi ! Sans vraiment lui laisser le temps de parler, j'me mets en route. Mais on rencontre plein de types partant dans la même direction, parlant fortement d'un combat au Terminus. C'est un arène d'après les dires qu'on entend. Qui dit arène dit pairs. Qui dit paris dit gains. J’arrête de marcher. Changement de plan ? Oui. Mes mains se libèrent des menottes et j'balance le chiffon plus loin. " C'est pas toi qui voulait un combat pour progresser ? Tu vas pouvoir tester tes yeux. "

J'lui laisse pas le temps de comprendre. Jl'attrappe, le mets sur mon épaule gauche, puis j'fonce à l'aide de soru. Très rapidement, on arrive sur place. J'dépose Ragnar sur le sol. Puis on doit jouer des coudes pour passer. J'dois admettre que ça a de la gueule. J'regarde autour de moi. Un combat à lieu en ce moment. Les spectateurs semblent s'ennuyer un peu. Je m'approche d'un type qui me semble officiel.

" Vos clients semblent s'ennuyer.
Oui, on va ouvrir la trappe sous peu, juste temps d'une attaque finale, pour le spectacle.
Attendez !
Pourquoi ?
J'peux vous aider. Le pt'i gars derrière moi est pas mal costaud. Il aimerait tenter sa chance.
Vu son gabarit, il ne tiendrais pas une minute.
Pari tenu.
Vous ne comprenez pas. Les spectateurs s’ennuieraient.
Alors faisons un deal. Combien ça vous rapporte les paris pour un match pareil ? Un million ? Trois millions ? Allez, disons cinq millions. J'vous parie dix millions que non seulement il peut les battre mais qu'en plus la foule va l'aimer.
Dix millions. Vous avez une telle somme ?
M'insulte pas, mon chou. " J'sors un paquet d'or de mon sac à dos. Les yeux du type s'illumine. " Si j'gagne mon pari, donc qu'il bat les deux et ai aimé par la foule, tu m'files dix millions. Si j'perds, tu garde les miens. et tu sais quoi ? T'as une bonne gueule, alors j'vais être généreux. Le pt'i, s'il gagne les trois prochains combats, s'il anime ton arène, s'il fait TON job, tu nous file cinquante millions.
50 ... Bah voyons.
C'est pas une demande. "

Je l'attrape par la gorge et le soulève du sol. Ca fait toujours son pt'i effet. Curieusement, il me dit qu'il doit en parler au patron, le maître de l'arène. Il nous dirige donc vers lui, lui dit des trucs dans l'oreille.

" Tu sembles bien sur de toi, gamin.
Parce que j'suis sûr que ça passe à l'aise.
... Il fait le premier combat gratos. S'il survit, s'il bat les deux types, si la foule l'aime bien, t'auras un million.
On double pour les suivants.
Non. Ca fonctionne pas comme ça ici. Si tu veux des sous, faut soit parier, soit combattre.
Lui combats, moi j'paris. J'mise cinq millions sur lui.
T'es à cent contre un.
Donc ça m'fra 500 millions facile.
... "

Il réfléchit. Puis il s'avance, prend un micro et parle.

" Pirates du terminus. On vient de me proposer un match à triple menace. Vous êtes pour ? Vous voulez plus de sang ? Plus de tripes ? " Les pirates crient. Tant qu'il y a du sang, il sont content. Ici, c'est pas du combat qu'il vendent, mais du spectacle. J'espère que Ragnar a compris ça. " On dirait qu'on a un deal. Tâche de nous divertir si tu veux pas nager. " Je m'approche de l'ancien aveugle " Si tu veux arrêter, donne ton vrai nom. " Puis j'le pousse dans l'arène improvisée. Bon courage.
https://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttps://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 8892
Popularité: +930
Intégrité: -601

Mer 9 Sep 2015 - 22:51

    Pas le temps de profiter du paysage, Clotho me traîne de force dans d’étranges aventures, mais je vous avoue que je n’y comprend pas grand chose. Je vois beaucoup trop de choses en un laps de temps, j’en ai mal au crâne, alors je ferme les yeux en attendant d’être à l’arrêt. Un coup, il me parle de l’emmener dans un camp d’esclavage - me faisant malicieusement sourire -, puis l’instant d’après, je me retrouve dans une arène. Comment vous dire ? Je ne sens pas très bien ce qu’il va se passer, au contraire, ça sent la fin de ma renaissance.

    J’ouvre enfin les yeux, quand un type me fait comprendre que je suis gringalet à côté des combattants. Je m’apprête à l’insulter, j’ai pas arrêté de réaliser musculaire depuis que je suis avec Clotho, mais en regardant les monstres autour de moi, je me tais. Ok, je lui dois une certaine somme pour avoir payé l’Abbé, donc je ferme ma gueule, mais la prochaine fois ça ne passera pas. Surtout qu’il me met sur un piédestal, or je ne suis pas un bon combattant, bien au contraire.


    Mec, t’abuse pas un peu là, trois combats… Autant mourir si je perd, parce que c’est toi qui me tueras si je ne te fais pas gagner… Putain. Merde. Fait chier. J’vais me faire démonter.
    Souhaitez-vous vous retirer ?
    La ferme, nullard, j’crois que t’as pas saisi à qui t’as à faire. Patron ou pas, seuls les combats comptent, non ? Alors assieds-toi, boucle-la et observe.
    N’oubliez pas d’animer la foule.


    Il m’a presque mit de mauvaise humeur le con, mais je suis tellement content de voir, donc ça me passe presque au-dessus de la tête. J’vais te l’animer ta foule, tu vas voir si elle s’emmerdera quand j’aurais défoncé tout le monde, ils crieront même mon nom. Encore faut)il qu’il le connaisse. Je rentre sur le terrain, je suis aussitôt ébloui par la luminosité, assourdi par les cris des spectateurs, surpris par la masse de mon premier adversaire… Sacrément balèze comme arme, pis il l’est lui aussi, j’ferais mieux de ne pas encaisser un seul de ses coups. Je retrousse les manches de ma chemises, je m’allume une clope, pis je dégaine Divinité.

    Waaaaaaaoooooooow ! T’es belle ma beauté ! J’suis vraiment désolé de ne te le dire que maintenant, je ne pouvais pas te voir avant ce jour, quel regret… Bref, enchanté de faire ta connaissance, on va tout déchirer ensemble.

    Quelle magnifique lame ! Depuis le temps que je l’utilise, c’est la première fois que je peux enfin la voir. Stanislas ne m’avait pas menti, elle dégage vraiment quelque chose, c’est pas une lame de pacotille. D’ailleurs, comment va cette enflure ? Pas le temps d’y penser. Le combat commence assez rapidement, pas le temps de faire des présentations ou de saluer le gros, il s’élance vers moi avec son grand de trois mètres de long, pis peut-être autant de large. J’compte vraiment pas perdre mon temps avec lui. Il s’approche rapidement de moi, il arme son coups vers le haut, tentant de m’enfoncer comme un clou au sol. Je décale d’un pas vers ma droite, un énorme son retentit au moment de l’impact, la puissance du choc créé un puissant courant d’air qui repousse mes cheveux vers l’arrière.

    Ça, c’est pas cool… Pas cool du tout.

    Je prend ma lame à deux mains, je la frotte à la masse de mon adversaire, pis une fois à côté de sa jambe gauche, je lance un vilain revers qui tranche un bon bout de jambe, légèrement en-dessous du genou. D’un bond, j’arrive sur l’autre jambe, même scénario avec le même mouvement. La bête s’écroule, sa masse toujours devant lui, je pensais être victorieux, mais le public en veut plus, alors le patron m’ordonne de continuer. Ça commence sérieusement à me déplaire. Je contourne mon adversaire d’une course assez rapide, j’arrive face à lui, je continue ma course sur son arme - plus imposante que moi -, je rengaine ma lame par la même, armant mon poing, on constate d’ailleurs que mon bras à doubler de volume, pis après une détente pour atteindre sa tête, j’envoie la plus puissante droite que je n’ai jamais envoyé jusqu’à présent. Des bouts de dents s’échappent, le corps bascule vers l’arrière, je rallume une clope, terminant la mise en scène par un recoiffage. Je cherche Clotho du regard, histoire de voir si ça convient à monsieur, j’ai pas très envie de mourir pour l'instant.

    Suivant.
https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Jeu 10 Sep 2015 - 9:10



Et déjà un nouvel adversaire rentre dans l’arène.

Et c'est une adversaire. Et pour changer c'est toi qui joue le gros gabarit cette fois ci. Parce que la môme en face de toi ne fait pas un mètre cinquante, doit peser moins de trente kilos avec le chat, et sous son masque ne doit surement pas avoir beaucoup plus de quinze ans...


Pepita

Un tonnerre d’acclamation pour Pepita, la plus jeune de nos challengers ! Pepita qui a perdu tout son équipage dans une rixe et qui combat pour réunir assez d'argent pour lever une expédition et délivrer ses nakamas ! Si jeune et déjà prête à tout pour ses amis ! Voila une histoire comme on les aime !

Sauf si évidemment notre nouvel arrivant brise dans l’œuf ses jeunes espoirs !

HOUUUU !
A bas le nouveau !
PEPITA ! PEPITA !

Combattez !

Et alors que tu te demandes encore si tout ça n'est pas une blague, la môme te jette son chat, toutes griffes dehors et droit au visage. Comme si elle savait que plus qu'aucune personne dans l'assistance tu tiens a ton regard tout neuf a peine retrouvé. Et alors que par réflexe protecteur tu fermes les yeux avant de tendre les bras pour repousser la bête, tu as juste le temps de la voir littéralement disparaître sous tes yeux...

Wouaw, pour être rapide, elle est rapide... Car un instant plus tard quand tu renvoies au sol un chat griffant et feulant qui t'a transformé les mains en charpie, et que tu ouvres les yeux, c'est juste a temps pour voir la môme devant toi, en train de finir le coup de pied dans les couilles le plus décidé que tu ais jamais vu, et que tu n'as plus le temps d'esquiver...

Et comme elle triche un peu et à visiblement coqué la pointe de ses chaussures, tu as soudain l'impression qu'on vient de te passer les parties dans un étau...

Clotho
Clotho

♦ Localisation : Blues

Feuille de personnage
Dorikis: 9280
Popularité: -1200
Intégrité: - 1079

Jeu 10 Sep 2015 - 12:51

Spoiler:
 

Il se débrouille mieux avec sa vue quand même. Ce qui est dommage, c'est il voit bien. Très bien. Trop bien même. Il devrait être accablé par toutes les lumières. J'comprends pas. Mais bon, on s'en fou un peu.

« Ok. Y'se bat un peu. Mais c'est pas ça qui va m'rapporter des sous. Ouvrez la gri*/
STOP ! Fait pas cette bêtise.
Il me rapporte pas grand chose.
Alors augmentons les enjeux.
Continue.
Tu veux plus de sous ? Moi aussi. Plus on t'en fait gagner, plus ma part augmente. Alors crois moi quand j'dis que tu vas gagner un max.
La foule à l'air d’être contre lui.
Pour l'instant. Mais ça va changer, fait moi confiance. Quand tout le monde pariera dessus, mets tout ton argent contre lui pour rafler le pactole.
… J'aime comment tu m'causes. Mais ya pas d'preuves d'tes dires.
Augmentons les risques, les enjeux suivront aussitôt.
Comment ?
C'est ton arène, tu veux pas que j'fasse ton job en prime ? Ouvre la grille à moitié, ordonne un combat sans arme, une main dans le dos, les yeux bandés, du dix contre un …
Il peut encaisser ? Si jamais tu t'fou d'moi, j'retrouve ta famille po*/
Pour les trucider, oui, je sais, j'connais la chanson des pirates. Tu sais quoi ? Jt'e donne l'adresse si tu veux. 143 MarineFord, unité C, platon 14.
L'est bonne celle-là. »

Content qu'il la trouve drôle. Parce que j'suis sincère. Malgré tout. Ce qui s'est passé, la marine reste ma famille. Finalement, il accepte mes idées. Il les trouve bonnes. Il me dit qu'il voit un truc en moi. Dans mes yeux. Il a raison. J'crois que j'prends plaisir à ça. Voir des combats. Les organiser. Un truc bouillonne en moi. C'est ça ? Pourtant, j'déteste la violence. Remarque, j'détestais les avocats il y a encore quelques années. Les goûts changent. Mais à ce point ? J'suis pas en train de devenir c'que j'aime pas, si ? Oh non. Mais c'est comme un appel. Du plus profond de moi. Ca vient de mes tripes.  De c'qui fait d'moi … moi.

« Pourquoi t'aime ça, gamin ?
Pas la moindre idée. J'aime pas les combats. J'aime pas la violence. J'suis pacifiste. Enfin, je l'étais. Mais j'ai vu tellement de choses, j'ai fait tant de trucs, vécu trop de bidules. Quelques chouettes aussi parfois. Je suppose que … j'évolue simplement. Partout où on va, la loi du plus fort domine. Le Gouvernement règne parce qu'il a l'appui des dragons célestes, donc des crédits illimités. Sans ça, il aurait disparut depuis longtemps. J'me suis rendu compte que l'argent, ça fait beaucoup dans c'monde. Et moi, j'en veux. J'veux du fric. J'veux être puissant. J'ai Envie d’être puissant. J'veux etre au sommet.
L'pouvoir mon gars. L'pouvoir, ya qu'ça d'vrai.
On dirait.
Pourquoi qu't'aime ça ?
J'en sais foutrement rien. Ca m'vient, comme ça. Voir un combat … j'sais pas, ça m'procure un truc. Là d'dans. » Je pointe mon ventre.
« Ca, c'est être pirate.
Ouais, sauf que j'suis révo.
Point d'vue tout ça. Un point d'vue, ça s'change. Si tu veux l'pouvoir, t'es un pirate.
Alors j'suis les trois. Je vis marine. Je respire révo. Je bouge pirate. J'suis un amalgame, une chimère.
Un type qui écoute sa conscience, qui ne rend de compte à personne d'autre que lui. L'pire truc au monde. »

Pendant qu'on discute, l'combat a commencé. Elle a un truc que j'aime pas la gamine. Pas fair-play, pour commencer. Puis son masque ... J'aime pas ça. Mais bon, tant qu'il dit pas son nom, j'reste debout dans l'espèce de loge du patron des lieux.
https://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttps://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 8892
Popularité: +930
Intégrité: -601

Jeu 10 Sep 2015 - 13:13





    On peut dire que je passe du coq à l’âne, d’une brute surdimensionnée à un petit bout de femme, qui plus est avec une histoire toute à fait touchante. Honnêtement, je ne souhaite pas jouer l’insensible, ça me briserait de devoir lui briser son rêve, mais on a souvent brisé les miens, pis maintenant j’ai envie d’en réaliser, c’est une nouvelle vie qui commence.Le public n’accepterait même pas que je maltraite la moto et… son petit chat. Pis c’est quoi ces masques ? Je ne réalise pas encore le fait de pouvoir décrire mes adversaires.

    Je tire sur ma clope précédemment allumée, mais le combat commence déjà, le petit chat se lance sur ma gueule, je ferme inconsciemment les yeux et place les mains face au visage. Première erreur. C’est une chose que je n’aurais jamais faite en étant aveugle. Merde ! Mais oui, pourquoi ai-je cessé l’utilisation de mes sens ? J’entends de fin pas s’approcher, j’ouvre les yeux, c’est trop tard, son pied renforcé est entre mes jambes, et oui, au niveau des bijoux de famille. Je tombe vers l’arrière, je regarde le ciel tout en tirant sur ma clope, puis j’expire la fumée en toussant.

    Le problème que me pose cette fille - sans le vouloir - est ma propre difficulté à synchroniser ma vue et mon ouïe, j’étais presque plus fort en étant aveugle. Quelle plaie. Encore allongé au sol, je peine à relever le buste, quand j’aperçois le chat qui tente de me charger en pleine face. Pendant son envol jusqu’à mon visage, je dégaine ma lame que je retourne au côté non tranchant, et tout en re-basculant mon buste vers l’arrière, afin de mettre de la distance et me permettre de l’amplitude, j’effectue un revers du droit sur le petit chaton. Il est violemment éjecté des mètres plus loin.

    J’en ai marre de jouer au baby-sitter, alors je te prie de bien vouloir m’excuser, mais j’ai aussi des rêves à réaliser rapidement.

    Je m’élance vers la môme d’une course effrénée, en tentant de lui infliger des coups d’épée, mais elle esquive avec brio. Voyez-vous, j’ai l’impression d’être la brute de tout à l’heure, sauf que c’est pas bon du tout, elle risque de gagner de cette façon. Mais j’ai presque envie d’arrêter le combat et d’assassiner tout ce public de merde, qui me hue depuis le début, et encore plus depuis que j’ai mis K.O ce chaton de mes… Enfin bref, je ne comprend ce qu’il y a d’excitant à combattre autour d’abrutis qui n’y connaissent rien.

    Revenons-en à la petite. Ses déplacements sont rapides, efficaces et précis, ce qui est déjà surprenant à son âge, bien qu’il ne doit pas y avoir beaucoup d’années qui nous séparent. Je constate également qu’elle bouge en fonction de mes mouvements, logique, mais je veux dire par là qu’elle part que si mon coup part de la droite et va vers la gauche, elle n’essayera pas d’esquiver en passant en-dessous, mais toujours en mettant de la distance l’attaque. Étant un peu plus rapide, elle me pose des problèmes au niveau des appuis latéraux, c’est ainsi qu’elle devient hors de portée.

    Du coup, une fois que je me retrouve face à elle, j’envoie mon bras droit accompagné de ma lame, pis dès qu’elle entame sa légère flexion pour changer d’appuis, je commence à ralentir mon mouvement, pensant qu’elle s’en irait encore une fois vers ma gauche, donc je comptais l’attendre avec un direct du gauche, sauf que pour la première fois, elle passe en-dessous. Si maintenant elle commence à varier ses esquives, j’avoue que ça devient assez problématique pour moi. Tant que je ne serais pas apte à coordonner tous mes sens, je ne serais pas en mesure de combattre correctement.

    Merde !

    Je laisse terminer le mouvement de mon bras droit, qui me permet une augmentation de la vitesse lors d’une rotation complète, qui se finit par un puissant coup de pied sur la flanc gauche de la gamine, au moment où elle se relève de son esquive. Elle valse un peu plus loin, frottant méchamment le sol, ce qui provoque le déchirement d’une partie de sa tenue et de profondes éraflures. Elle tente de se relever, mais j’écrase son buste avec mon pied, pis je plante ma lame non loin de sa tête. Je crois avoir compris la combine, du coup je relève ma tête en direction du public, qui s’incline et accepte ma victoire.

    Mais un simple moment d’égarement a suffit pour que la petite s’échappe. Euh, j’fais comment maintenant ? Je ne me suis pas encore habitué à la luminosité, ça brille trop pour moi, pis elle se déplace vachement plus vite, je peine réellement à la suivre du regard. Depuis tout à l’heure, elle n’est même pas à fond, je crains que ce soit foutu pour moi. Un instant perdu dans mes songes, elle disparait de mon champ de vision, elle réapparait à ma droite, châtiment corporel. Un coup de pied par-ci, un coup de poing par là, et ça ne s’arrête plus.

    Ses coups ne sont pas les plus puissants que j’ai eu à encaisser, mais sur le long terme, puissant ou pas, j’suis pas sûr de tenir très longtemps. Pour le coup, ma nouvelle vue ne me sert à rien, je ne l’aperçois seulement quand elle pose le pied au sol, sauf que l’instant d’après elle m’a déjà infligé un coup. Je tombe, je me relève, je tombe, je me relève. Je commence à sérieusement avoir mal, pis c’est dur psychologiquement, parce qu’encaisser c’est quelque chose, mais ne pas pouvoir toucher son adversaire c’en est une autre.

    Quitte à être aveugle, autant l’être jusqu’au bout, alors je ferme les yeux et rien ne se passe. Rien ne se passe. Pépita reste perplexe en voyant ça, pis repensant certainement à ses objectifs, elle revient à la charge. Je me concentre sur son odeur corporel, les bruits des pas qu’elle produit, les frottements de l’air, des tas de données à prendre en compte. Bien évidemment, ça ne sait pas du premier coup, surtout avec un adversaire aussi rapide, alors je me prend encore quelques savates dans la gueule, histoire de me dire qu’elle est toujours présente.

    J’entends plusieurs bondissements autour de moi, l’odeur circule également, des brises d’air me caresses le visage, pis un sifflement presque imperceptible retentit sur ma gauche, j’ouvre l’oeil et je vois un pied qui m’arrive dans la gueule, j’ai juste le temps de me protéger en foutant mes avant-bras devant. In extremis, certes, mais ça marche pas mal. Avec un peu plus de maîtrise, je pourrais réagir avec quelques centièmes d’avance, je pourrais presque prendre l’ascendant, mais il faut absolument que mon corps tienne le coup d’ici là.

    Je vois au regard de mon adversaire qu’elle reste quelque peu surprise, il semblerait qu’elle me traine de haut depuis le début, pis c’est pas la favorite de l’arène pour rien. Elle re-disparait et je referme les yeux. C’est dommage que je ne puisse pas faire tout cela en ayant les yeux ouverts, mais je suppose que c’est normal pour le moment, c’est nouveau. Quoiqu’il en soit, je dois m’adapter et c’est bien ce que je compte faire. Pour le moment, je ne fais que parer ses attaques, certes avec plus de facilités, mais c’est loin d’être suffisant, elle veut en finir rapidement et ça se sent.

    Être sans cesse à fond, j’veux pas dire de bêtise, mais ça doit faire mal au cardio, non ? Ma seule façon de la battre est de l’attraper, sans ça, je ne pourrais lui infliger le moindre dégâts. J’ai bien l’impression que c’est un combat d’endurance. Elle qui doit tenir son rythme, moi qui doit résister aux coups, cool. Un début de sifflement d’air à ma droite, j’ouvre aussitôt les yeux et j’entrevois le début d’un poing se dirigeant vers mes côtes, que je m’empresse de saisir de ma main droite, pis je la ramène face à moi, disons vers ma gauche où mon poing l’attend, se logeant bien comme il faut sur son visage. Mais pas question de la lâcher, je la tire de nouveau vers ma gauche où elle remange mon poing, plus ou moins même endroit. Elle valse plus loin.

    Je fléchis. J’ai mal partout, mon crâne est en train d’exploser de l’intérieur, je me tiens les côtes à gauche, et je finis par compter les nombreux hématomes sur mon corps, chose que je ne pouvais pas faire autrefois. Elle bouge. Elle relève difficilement la tête. J’ai besoin de quelques minutes pour tenter me relever, mais si elle se relève maintenant, autant vous dire que j’suis foutu. Mais vraiment foutu.


https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Jeu 10 Sep 2015 - 14:59



Déjà deux victoires pour le nouveau sur les trois qu'il nous a promis ! Mais le bougre a pas l'air frais, qui donc lui tiendra téte et viendra tenter de le finir ?

Moi.


Lily la foudre

J'aime pas trop les gars qui aiment bien frapper des petites filles...

Wowowow ! Lily la Foudre en personne qui vient défier notre challenger ! Vous sentez ce frisson vous parcourir l'échine les gars ? Y'a de électricité dans l'air !

La fille qui vient de t'interpeller bondit d'un saut inhumain dans l’arène. Se réceptionnant sur une jambe avant de virevolter sur elle même comme une toupie, une toupie crépitante d'éclairs bleutées qui s’arrêtent d'un seul coup quand elle se fige en garde devant toi...

Des éclairs ? Un fruit du démon ?! Ou alors juste un effet de magicien de foire, surement...

Combattez !

Et une nouvelle fois tu tombe sur une fille qui a l'air plutôt partisane de l'attaque a outrance et qui fonce droit sur toi sans aucune fioriture dés le début du combat. Mais cette fois tu es prêt et il n'y a pas de chat.

La fille s'immobilise juste devant toi, bloqué par ta lame, elle se baisse avec une grace de danseuse et te fauche d'un coup de pied que tu esquives. tu évites un coup de poing, un autre, un coup de talon en pleine poitrine. Elle bouge si vite que tu es obligé de te concentrer entièrement sur ta défense pour ne pas encaisser un vilain coup. Et même la, pendant que vous traversez l’arène sous les cris de la foule, tu as l'impression qu'elle n'est pas à fond. Qu'elle joue avec toi comme un chat avec une souris.

Une impression qui se confirme quand au détour d'une parade, sa main se retrouve bloqué par ton sabre juste avant de t'atteindre, et qu'elle te murmure.

Tu sais pourquoi on m'appelle la foudre ? Parce que je n'ai même pas besoin de te toucher pour gagner !

Et de a main ganté jaillit soudain un éclair bien réel qui te frappe de plein fouet, et t'envoie immédiatement au sol tout agité de spasmes pendant que la foule rugit en cœur.

FULGURO POINGS !

Clotho
Clotho

♦ Localisation : Blues

Feuille de personnage
Dorikis: 9280
Popularité: -1200
Intégrité: - 1079

Jeu 10 Sep 2015 - 16:09

Qu'est-ce que la défaite ? Mourir durant un duel ou bien reconnaître sa faiblesse et abandonner pour rester en vie ? Dans c'monde, il y a ceux qui abandonnent. Puis ya les autres. J'sais pas dans quel case Ragnar se trouve. Mais ce qui est sûr, c'est qu'il ne battra pas son adversaire, malgré tous ses efforts. J'avance d'un pas vers l'arène.

" Mise tout contre lui au prochain combat.
Il va pas la battre ?
J'crois pas non. Mais ça, c'est l'échauffement.
Alors c'est quoi la suite ?
La bataille royale. Et moi. " Le boss semble surpris. " Même s'il gagne ça, il n'a aucune chance face à moi. J'suis son capitaine après tout. "

Un éclair dans mes yeux. Est-ce ma volonté, mon envie de combattre, quelque chose que je n'ai encore jamais vécu ? Oui. C'est l'excitation provoquée par le combat. Même si là, ça ressemble plus à une mise à mort. Je regarde la scène de haut. Sachant que le logia de la foudre a été mangé par un amiral, elle a forcément un mécanisme qui libère l'électricité. Ou qui créé de l'électricité. Mon avis est que si on la prive de ça ou si on lui brise les poignets, elle sera légèrement moins enclin à attaquer. Sa vitesse surpasse l'ancien aveugle. Il doit être plus malin. Laisse la venir à toi. Vous ne pouvez attaquer que de près. Parfois, il faut savoir se sacrifier pour réussir. J'me suis sacrifié sur Whiskey Peak contre l'amiral pour que mes compagnons puissent partir, et un miracle m'a sauvé. Si Ragnar ne tente rien, il perd. S'il tente, il perd. Mais il offrira au moins un spectacle et aura une chance de réussir. Et puis, s'il dit son nom, je m'en mêle. Ca sera pas la même chose. Si la plupart des types ont a peu près la même force que lui, ceux ayant la mienne sont rares. Mais je sais qu'il y en a. Quand j'vois les yeux à moitié vide et désintéressé du combat de certains, j'me dit qu'ils ont l'habitude de voir ou de faire ça. S'ils sont encore là, c'est qu'il ont survécu. Donc ils sont puissants, et las de ça. Si on leur offrait un show à leur mesure ? La battle royale devrait les inciter à venir. Mais un seul gagnera. Un seul restera en vie. J'me prépare mentalement. Sois pas con, Ragnar.
https://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttps://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 8892
Popularité: +930
Intégrité: -601

Jeu 10 Sep 2015 - 18:23

    Fulgu quoi ?!

    La vache ! J’ai rien vu venir. Une vitesse d’exécution hors du commun, ça n’a rien à voir avec Pépita, celle-ci est d’un tout autre niveau. Son coup est extrêmement puissant, je pensais pourtant l’avoir esquivé, mais j’ai pourtant bel et bien était électrocuté. J’agonise au sol, l’électricité c’est pas trop mon dada, j’ai des spasmes, j’entends la foule qui acclame cette foutue garce. C'est quel genre de bizutage sérieusement ? On m’envoi me faire démolir à peine après que j’ai récupéré la vue.

    Je me relève et je joue avec Divinité, la femme s’approche a une vitesse, m’enchaîne aussitôt de coups, coups que j’esquive tant bien que mal dans un premier temps, mais quand comme la première fois, la foudre s’abat sur moi. Quelques spasmes plus tard, toujours au sol, je réfléchis. Ah et oui, ça m’arrive parfois, surtout quand ça me saoul de perdre contre sal… Pardon, bref. Manque de pot pour elle, j’ai des sens que je ne compte pas abandonner, et grâce à eux, je crois avoir déchiffrer un des mystères de cette fille : la foudre.

    Au début, je pensais à une fruit du démon, ce qui serait tout à fait plausible après tout, sauf qu’un petit « cling » a retentit au moment de l’attaque, ça ressemble étrangement au son d’un mécanisme qui s’enclenche. Quel mécanisme ? J’en ai foutrement pas la moindre idée. Quant à sa vitesse, je pourrais là aussi dire qu’elle est plus rapide que moi, ce qui est certainement le cas vu la rapidité de ses mouvements, mais son accélération n’est pas constante, on dirait qu’elle vole en plus. Serait-ce là aussi un autre mécanisme ? Je devrais songer à m’intéresser aux nouvelles technologies.

    Je rengaine ma lame, ma seule chance est de l’avoir au corps à corps, alors l’épée est inutile. Je l’attend en position de combat, de profil et les jambes fléchis, jambe gauche et l’autre derrière, de même pour les bras - maintenant prêt au combat. Ce qui me fait sourire - car je souris - est que l’issue du combat est vue d’avance, je ne compte absolument pas gagner, mais seulement donner un peu de spectacle au public, juste histoire de ne pas passer pour une topette, pis les combats perdus d’avances m’ont toujours passionnés.

    La gonzesse s’approche de moi à une vitesse affolante, de là s’enchaîne une série d’esquives, jusqu’au moment où je ralentis volontairement ma vitesse pour lui laisser un angle - sur mon flanc droit, où elle s’empresse d’attaquer, j’esquive, le mécanisme s’enclenche, pis je ré-accélère en faisant passer mon bras droit entre mon flanc et son poing, que je dévie d’un revers. Dans la foulée, je baisse mon centre de gravité, tout en basculant vers une rotation allant de ma gauche vers ma droite, afin de lui infliger un coup de paume au niveau de son diaphragme.

    Un sifflement me dérange, quelque s’approche à gauche de mon visage, mais je crois avoir une idée de ce que c’est. Ma paume se loge profondément sur son diaphragme, une coulée de bave me tombe dessus, pis à mon tour, je me un direct du droit qui me couche net. Nous sommes tous les deux au sol, elle qui tente de récupérer, et moi, je suis complètement sonné. Ma vision est trouble, je crache du sang, je me sens très faible et incapable de quoique ce soit. Je tente de me relever, mais je n’arrive qu’à me mettre à quatre pattes pour l’instant, c’est pour vous dire. Je crois entendre la clameur du public, apparemment satisfait du combat, mais je ne suis sûr de rien, même mon ouïe est out.

    Des pas lourds s’approchent rapidement, quelque chose de violent me soulève et m’envoie valser quelques mètres plus loin, je pense que c’est un coup de pied vue la silhouette que j’entrevois. Elle est donc déjà debout ? Je suis sûr qu’elle souffre. Allez, pas la peine de me tuer inutilement, je vais utiliser mon joker, j’ai encore pleins d’autres choses ici bas. Je lève le bras en direction de Clotho - ou pas du tout vers lui, agonisant, bavant du sang, à deux doigts de la mort. J’espèce que ce fou furieux va rapidement ramener son cul et me sortir de ce merder, dans lequel soit dit en passant, il m’a planté.

    Ragnar.
https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Jeu 10 Sep 2015 - 18:52



Un talon qui te semble aussi aiguisée qu'une lance se plante au milieu de ton dos, te laissant une nouvelle traînée de douleur se répandre dans ton corps...

La foule se lève et tu imagines Lily au dessus de toi en train de les toiser pour savoir si elle doit te donner le coup de grâce ou pas.

Tiens, l'abbé est la, juste en face de toi, qui te sourit d'un air moqueur avant de lever un poing fermé devant lui, et de baisser le pouce.

Tes cheveux se dressent sur ton crane, tes poils se hérissent sur tes bras pendant qu'une vague d’électricité statique te parcourt de la tête au pied. Et l'instant suivant une décharge foudroyante te traverse une nouvelle fois tout le corps.

Victoire de Lily la foudre !


Ton cœur loupe un battement, puis deux, et tu perds connaissance.


Quand tu reviens à toi après une éclipse qui semble de courte durée, trois types qui doivent êtres des soignants sont en train de s'activer autour de toi après t'avoir visiblement aspergé d'eau pour te faire reprendre conscience. La bas dans l'aréne Lily n'a pas encore fini son tour d'aréne. Tu n'as pas du rester plus d'une minute dans les vapes. Et même si tu as mal partout, ça pourrait surement être pire...

Surement...

Reste a savoir si Clotho t'en veut.

Contenu sponsorisé



Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant