AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-30%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de Football de l’Équipe de France
63 € 90 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Forfait Sosh Série limitée : 40 Go pour ...
Voir le deal
9.99 €

La violence est l'arme des lâches (partie 2)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Eleanor Bonny
Eleanor Bonny
♦♦♦ l'Exsangue ♦♦♦

♦ Localisation : Nouveau Monde
♦ Équipage : Pirates de l'Exsangue

Feuille de personnage
Dorikis: 10 831
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Mer 28 Juil 2021 - 15:52

Rappel du premier message :

Le navire venait d'amarrer quelques jours avant. Annabella avait rencontré le capitaine, il lui avait laissé sa cabine durant la traversée, elle le saluait désormais tandis qu'il repartait. Elle alla jusqu'au rivage en barque, un homme attendait avec un grand sourire.

- Je suis Olaf, le maire du village. Lui c'est Rémi.

- Wouf.

Le soleil caressait ma peau, je me sentais bien d'être là, ma main caressa Rémi. Il recula par réflexe, j'avais oublié que je contrôlais le haki. Le soleil était haut dans le ciel et j'avançais. Le village était plus loin apparemment, des pirates l'occupaient et Olaf avait été chassé après qu'ils avaient tué son fils, Roberto. Il espérait trouver de l'aide, quelle chance pour lui que je sois arrivée !

Nous courrions dans la forêt, j'avais sorti mon sabre. Il allait bientôt pleuvoir. J'utilisai l'empathie : le village était presque là. Puis j'entendis un coup de feu et Rémi aboya. Je réussis à arrêter la balle à temps.

- Ils nous ont suivis ! s'exclama Olaf tout en se plaquant à terre.

La plaine d'herbes hautes laissait entrevoir le calme, c'était un mensonge évidemment. Je vis aussitôt un homme sur le toit d'une maison avec une carabine.

Bang, bang !

- À couvert ! Je dois trouver un moyen de les neutraliser sinon ils vont nous tuer.

Mince, il allait me falloir de l'aide. Si je n'agissais pas à temps, tout les villageois mourraient dans d'atroces douleurs.
https://www.onepiece-requiem.net/t10652-a-sweetsong-ou-l-effet-papillon-100-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t10696-sweetsong-montrez-moi-ce
Ned Mayhem
Ned Mayhem
Donneur de Récompense

♦ Localisation : Hinu Town

Feuille de personnage
Dorikis: 2136
Popularité: 30
Intégrité: -5

Mer 28 Juil 2021 - 20:34

- MAAAAAAAAAMMMAAAAAAAANNNN !

Je cherche ma mère depuis cinq ans. Alors j'ai pris la mer mais une tempête a spawn. Heureusement que je nage bien le crawl. M. Manaudou croyait en moi "tu l'auras mon gars cette médaille d'or" qu'il me disait, mais j'ai pris une flèche dans le genou.

- Non mais attends, depuis quand on écrit à la première personne? c'est moi qui racon..aargh

Je tue le narrateur d'un coup mortel qui donna la mort. J'arrive sur Longring Longland, royaume gigantesque du RIEN.

- Bonjour Madame.
- Bonjour.
- Je cherche ma mère.
- C'est moi.
- Maman ?
- Oui.
- Super.
- N'oublie pas tes pompotes demain.

J'ai retrouvé maman, mon histoire est terminée. Cependant néanmoins, alors que je m'apprêtais soudainement tout à coup, à reroll, je fus absorbé par le néant cosmique qui me téléporta dans une piscine du royaume gigantesque du RIEN. Il fait chaud, mon torse ruisselle à grosses gouttes de sueur.

- Bonjour madame. Vous êtes Eleanor Bonny ? Ah non c'est pas la bonne année.
- Bonjour madame. Vous êtes Eleanor Bonny ? Ah non c'est pas la bonne année.
- T'es qui toi ?
- T'es qui toi ?
- Bah Ned Mayhem.
- Bah Ned Mayhem.

On est deux, y a eu un bug dans la matrice. Mais l'autre a une frite rouge moi une bleue. J'aime pas le rouge, du coup on fait une bataille de frites. Toutefois, cependant, nous détruisons sans faire exprès la petite boîte. Y a du vomi partout dans la piscine.

_________________
La violence est l'arme des lâches (partie 2) - Page 4 Signat14
https://www.onepiece-requiem.net/t22846-ned-mayhemhttps://www.onepiece-requiem.net/t22864-ft-ned-mayhem
Revma Nereus Nerou
Revma Nereus Nerou

♦ Localisation : Sur les Mers de West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 800
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mer 28 Juil 2021 - 20:46

"Eh ! c'est pas sympa ça!" (le concierge)
https://www.onepiece-requiem.net/t23234-l-ame-detourneehttps://www.onepiece-requiem.net/t23241-poisson-des-hommes-karat
Klara Eilhart
Klara Eilhart
La Désillusion

♦ Localisation : Les tréfonds des Pythons Rocheux

Feuille de personnage
Dorikis: 3553
Popularité: 64
Intégrité: 59

Mer 28 Juil 2021 - 20:57

- Ou... Ou suis-je?

C'est tout noir puis tout blanc puis ensuite un mélange entre les deux. Je sais plus quelle heure il est car je n'ai plus d'accès visuel au soleil, qui m'indique habituellement si il fait jour ou nuit, car je suis chasseuse et sait donc me repérer dans la nature.

- Tu es partout est nul part à la fois me dit un grand homme devant moi.
- Qui êtes vous?
- Je suis Antonio Di Auditore, je fais partie de l'Umbra me répond-il.



- Et moi, je suis qui?

J'ai perdu tout mes souvenirs, alors je me souviens de rien c'est bizarre. J'ai du prendre un coup sur la tête je pense je ne vois que ça.

- Tu as perdu les souvenirs? Tu as du prendre un coup sur la tête je ne vois que ça. Ton nom est Klara E. Ilhart. Tu as été choisie.
- Moi, choisie?
- Oui, il y a une prophétie à ton nom qui date d'il y a mille ans.
- D'accord.
- Laisse moi utiliser mes pouvoirs pour te rappeler...

Il me touche la tête avec sa main je vois encore moins qu'avant.

Au même moment, il y mille ans dans le passé, sur rough tell.

- Mon nom est Ulric E. Ilhart, et je vais faire une prophétie. Le monde est en danger et j'ai besoin de vous pour transmettre mon savoir à ma descendance et à l'élu qui pourra sauver les humains.
- D'accord.
- Vous devez cacher mon savoir dans ce ponéglyphe.
- D'accord.
- J'espère que ça ne tombera pas entre de mauvaises mains, comme le gouvernement mondial ou les pirates, par exemple.
- Oui j'espère aussi je vais bien le cacher.
- D'accord merci.

FIN DU FLASHBACK.

- Tu te souviens maintenant?
- Oui. Je suis Klara E. Ilhart l'enfant de la prophétie.
- C'est ça. Tu sais ou tu es?
- J'ai oublié je n'ai plus de souvenirs de ces derniers jours.
- D'accord, regarde cette île plate ou tu te trouves.
- Dans mes souvenirs il y avait un volcan.
- Je croyais que tu n'avais plus de souvenirs.
- Oui c'est vrai.
- Tiens, voilà une carte de l'île pour t'aider dans ta quête du ponéglyphe.

La violence est l'arme des lâches (partie 2) - Page 4 Map10

- Dans mes souvenirs il y avait une autre carte.
- Tu n'as plus de souvenirs et l'autre était trop compliquée quand même.
- D'accord merci je vais y aller maintenant.

Il commenca alors à me barrer le chemin je ne comprends pas trop pourquoi, je m'énerva un peu.

- Laisse moi passer.
- Non.
- Pourquoi?
- Tu n'es pas prête. D'abord tu dois me prouver que tu es assez forte. Répond à mon énigme.
- La réponse c'est le renard.
- Oui bravo tu es très forte. Maintenant il faudra me battre.
- D'accord.

Je me mis en garde en face de l'homme qui fit la même chose. Il avait une grande épée dans le dos qu'il dégaina et essaya de me donner un coup mais je l'esquiva d'un bon sur le côté. Il était très rapide mais moi aussi car je me souvena alors que j'étais un loup. Il a eu l'air surpris.

- Tu es vraiment l'enfant de la prophétie.

A ce moment là je me jeta sur lui pour le croquer. J'avais gagné et j'étais maintenant prête à aller affronter les dangers qui m'attendaient, mais pour cela il me fallait d'abord retrouver mes amis qui étaient parti sans moi.

- Attends ! que l'homme me dit alors.
- Tu n'es pas mort?
- Je dois te dire quelque chose avant. Il ne faut surtout pas que tu rencontres le toi du passé sinon l'univers explosera.
- D'accord je ferai attention alors.

Je n'avais pas trop compris pourquoi il me disait ça mais d'accord. Je lui ai mis un coup de pied pour qu'il se taise et me laisse partir et je m'en alla vers mon destin. Ca n'allait pas être chose aisé mais je n'allai pas abandonner cette fois.

Alors que je marchais dans la forêt en direction de mes amis que je sentais grâce à mon haki, je me retrouva devant plusieurs personnes.

- Il y a un tireur sur le toit attention ! fit annabella.
- Bonjour Annabella.
- Bonjour fit Rémi.

Puis un loup arriva vers nous.

- Bonjour moi c'est klara.
- Non c'est moi klara que je commena à m'énerver.
- Vous avez besoin d'aide pourquoi vous courez comme ça?
- Et toi? que me fit la fille qui s'appelait Annabella.
- Moi je suis un loup c'est normal.
- D'accord mais fait attention il y a un tireur sur le toit.

Je m'en souvenais aussi. Je me mis contre un arbre je n'étais pas très forte pour le combat à distance il faudrait un pistolet ou quelque chose comme ça.

- Il faudrait quelqu'un qui attaque à distance, que j'ai dis à mes collègues.
- Oui c'est vrai fit Rémi.
https://www.onepiece-requiem.net/t17189-klara-eilharthttps://www.onepiece-requiem.net/t17441-klara-eilhart
Alexandre Kosma
Alexandre Kosma
•• Lieutenant d'élite ••


Feuille de personnage
Dorikis: 4754
Popularité: +184
Intégrité: 149

Mer 28 Juil 2021 - 23:22

Bonjour vous tous, je viens pour la récompense, j'espère que vous avez terminé, sinon c'est pas grave, c'était quand même bien même si c'était pas fini.

Objectivement j'ai bien aimé, même si c'était un peu long et un peu ennuyant par moments c'était quand même intéressant, surtout les moments tristes où Craig est triste de pas être aimé par Serena même si c'est chouette qu'elle aime quelqu'un d'autre mais c'est dommage qu'elle aime pas Craig.

Pour le point forme, j'avais commencé à relever des fautes mais j'ai eu un problème j'ai perdu le début de ma récompense alors je me suis dit que c'était des fautes volontaires parce que ça piquait un peu les yeux parfois même si c'était quand même très bien écrit (l'orthographe ça allait mais il y avait des fautes) Faites attention à vous relire quand même, même si ça allait dans l'ensemble sauf une fois ou deux.

Je vais passer au fond et y a quelques petits soucis que je voudrais relever mais c'était bien.

D'abord le rythme, c'était rythmé, mais parfois un peu trop rapide pour la vitesse de lecture, alors on se perdait un peu, et parfois il y avait des paragraphes qui étaient au bon tempo, on les lisait on se disait que c'était le bon rythme et après y avait un autre rythme qui venait en concurrence pour enlever le bon rythme. J'espère que vous voyez ce que je veux dire. En tout cas c'est pas méchant, c'est juste pour que vous le sachiez.

Pour l'histoire, j'ai bien aimé, mais objectivement c'était un peu facile à mon goût. Après vous avez beaucoup de Dorikis alors ça compte quand même je vais pas vous pénaliser pour ça mais faites attention à pas être grosbill ça passe pas avec tout le monde mais vous avez de la chance avec moi ça passe.

J'ai d'autres choses à dire mais c'est peut-être un peu méchant et j'ai déjà dit des trucs alors je me dis que pour aujourd'hui ça passe, mais la prochaine fois faites attention.

Pour les Dorikis, je fais un tarif de groupe, vous gagnez 700 Dorikis à vous diviser entre vous selon celui qui était le meilleur et les autres. Pas de PP ni de PI parce que vous les avez pas demandé et que y a la dégressivité qui vous empêche d'en avoir sauf certains, mais quand même.

J'espère que vous m'en voulez pas trop d'être aussi sévère et j'espère que vous vous êtes amusés à me lire et sinon tant pis pour moi. Bon jeu et hésitez pas à répondre même si ça m'étonnerait que ça change ma note.
https://www.onepiece-requiem.net/t11736-rest-in-peacehttps://www.onepiece-requiem.net/t11858-tout-ce-qu-il-faut-savoir
Revma Nereus Nerou
Revma Nereus Nerou

♦ Localisation : Sur les Mers de West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 800
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mer 28 Juil 2021 - 23:32

"AHAHAHAH L'ORGANE REPRODUCTEUR MASCULIN NON?"
"OUI C'EST C... Hein ?"

revma, doppio et Serena pardon Serena se retournent d'un coup, en mode synchro comme s'ils faisaient tous partie du même groupe de danse où ils auraient une choré et que la choré ce serait de se retourner tous d'un coup en mode synchro quoi. la fille-loup-et re-fille derrière vient d'apparaître derrière justement, mais elle ne devait pas intervenir de suite à cet endroit-là de base il faut le préciser! Elle n'aurait pas perturbé le flux classique de l'espace-temps celle-ci? Ahah

"Eh, tu n'aurais pas perturbé le flux classique de l'espace-temps celle-ci toi?" demande Doppio (qui se connaît en perturbations du flux classique de l'espace-temps vu qu'il est aussi Craig du futur et Craig du passé et le fils de Rafaelo el Assassinador du présent (un catcheur mexicain c'est pour ça)).
"Ah si."
"Je le savais" dit-il parce qu'il le savait!
"Je le savais aussi." dit Revma (mais lui il ment il le savait pas du tout mdr)
"Je le savais avant vous." dit Serena (et elle avait raison elle avait tout deviné psk c'est la plus intelligente dsl Serena je veux qu'on devienne copains stp)

mAIS du coup Revma court quand même très très vite pour aller se battre contre le volcan, parce qu'en plus a cause de la perturbation du flux classique de l'espace-temps que Klara a créée Craig peut plus effacer le volcan du coup il y a une éruption!!! attention C'est très chaud la lave.

Il s'interrompt sur sa course son chemin parce qu'il y a un monsieur de la Marine (les gens en blanc avec des fusils mais surtout avec des casquettes des fois souvent) qui parle tout seul. Il se permet de faire des commentaires sur le RP lui alors? Et en plus il dit qu'ils ont tous de gros dorikis alors que Revma n'en a que 800, alors Revma c'est bien beau qu'on lui aie donné le plus gros tarif de validation de présenté (et encore en plus non le vrai plus gros c'est 1000 ahah pas folle la guêpe non) mais on l'ignore un peu il a l'impression là non?
Alors il jette Kosma dans le volcan lui. Mais Kosma il survit, parce qu'il est pas vraiment dans le RP, c'est comme l'hologramme de Tupac en 2012 ou celui du ronchon d'extrême-gauche aussi. Du coup c'est Kosma qui le re-jette dans le volcan après

AAAh aïe mais c'est vraiment super chaud j'avais prévenu pourtant ou pas?? Non quoi zut hein. Du coup Revma décède.;

Suite après (plus tard)
https://www.onepiece-requiem.net/t23234-l-ame-detourneehttps://www.onepiece-requiem.net/t23241-poisson-des-hommes-karat
Eleanor Bonny
Eleanor Bonny
♦♦♦ l'Exsangue ♦♦♦

♦ Localisation : Nouveau Monde
♦ Équipage : Pirates de l'Exsangue

Feuille de personnage
Dorikis: 10 831
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Jeu 29 Juil 2021 - 0:13

Je me retournais en regardant le soleil se coucher, relevant une mèche de cheveux rebelles qui m'arrivait dans la bouche car c'était moins facile pour parler. Les amis festoyaient allègrement, usant de ressorts comiques universels comme se mettre des baguettes dans le nez et la bouche ou bien hurler de douleur dans un four.

- Rémi, sais-tu ce qui est le plus important ? demandais-je tandis que la cuirassé se dirigeait vers l'horizon, loin de Long Ring Long Land et ses folles aventures.

Quelle folle aventure ce fut ! Le navire tanguait au gré des vagues alors que je le poussais vers la berge pour le mettre à l'eau. Igor me saluait de loin, un sourire solaire sur le visage. Il était reconnaissable au fait que c'était un homme. Et pas n'importe quel homme.

Rafaelo fumait un cigare à l'arrière de la barque, la poussant à l'eau tandis que je regardais le crépuscule se lever. Nous étions au large à présent et Klara, Klara, Craig et Doppio semblaient passer un bon moment dans la cuisine avec la femme qui s'était brûlée et le civil. Je savais exactement à quoi il pensait car il l'avait écrit dans ses narrations et il n'y a aura pas de suite, non non. Tandis que je quitte l'île, le monde disparaît dans le brouillard.

- Rafaelo...

Je me tourne vers le révolutionnaire qui accuse Rémi. Et Rémi accuse Ned, qui accuse Ned, qui accuse la bouée baleine qui flotte gaiement dans la piscine. Je m'allonge dessus, dérape et tombe. L'eau m'énerve alors je sors de l'eau.

Le brouillard finit par emporter tout ça et même les bruits de Kaito qui mange du pop corn dans le ciel en veillant tendrement sur Long Ring Long Land. Il nous lâche un sourire colgate et la voix de Morgan Freeman retentit dans nos oreilles. Morgan Freeman, Morgan Freeman... Morgan Freeman.

Finalement Rafaelo disparaît lui aussi dans son ultime prout et la fumée m'enveloppe. C'est à moment que je me découvre allongée au milieu de la barque, sortant d'un long sommeil.

Tout cela n'était qu'un rêve.
https://www.onepiece-requiem.net/t10652-a-sweetsong-ou-l-effet-papillon-100-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t10696-sweetsong-montrez-moi-ce
Revma Nereus Nerou
Revma Nereus Nerou

♦ Localisation : Sur les Mers de West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 800
Popularité: 0
Intégrité: 0

Jeu 29 Juil 2021 - 0:37

"Pas le... AaAAH !"


Le tacheté se réveille brusquement. Bien trop brusquement pour pouvoir se mentir : ce rêve ne lui a pas plu. Il était horrible, absurde et débordant d'incohérences, et surtout de bons sentiments crédules qui le répugnent au plus haut point.
D'un mouvement de tête encore affaibli par la migraine qui avait déjà commencé à attaquer ses méninges à mi-sommeil, il regarde l'archipel de Longring Longland, qui trône à la droite du radeau piteux sur lequel il loge depuis sa fuite de Mariejoa. Quel endroit de merde. On lui avait raconté qu'une vieille odeur de taupe mouillée et d'hommes-poissons sales qui jouaient aux pirates s'en dégageait, et il ne compte pas forcément aller se faire son propre avis. D'autant plus qu'il s'agit du genre d'endroits où l'eau monte et descend comme une attraction de foire pour gogols en manque de sensations fortes.

"C'est fou ça, par contre..."


Ces gens qu'il a croisés dans ce, hm, cauchemar, malgré tous les remaniements et changements de plateaux qu'il semble avoir mis en scène, faisaient quand même très vrais, dans l'ensemble. Ces hommes et femmes existent-ils réellement, quelque part ? Son seul esprit, bien que brillant et repoussant toujours des limites quand il s'agit de trouver de nouvelles raisons de se plaindre, n'est probablement pas capable d'autant d'exploits.

Enfin bon.

"Rien à foutre, en fait."


Il ne sait pas où il va, mais ça ne sera pas pire que la cave. Ni que les profondeurs telles qu'il les a connues. Un jour peut-être se révèlera à lui un endroit, loin de tout, où le monde lui foutra la paix.
Mais ce jour n'est pas arrivé. Le grincheux l'ignore mais, tel qu'il navigue actuellement, il est bon pour voguer tout droit vers West Blue.
https://www.onepiece-requiem.net/t23234-l-ame-detourneehttps://www.onepiece-requiem.net/t23241-poisson-des-hommes-karat
Doppio
Doppio
Le Bourbier

♦ Localisation : Dead End
♦ Équipage : Fun Club

Feuille de personnage
Dorikis: 7437
Popularité: 443
Intégrité: -270

Jeu 29 Juil 2021 - 1:02

Elle revient, ma conscience, elle flashe comme un phare. Je me sens si léger !

J'ai jamais si bien dormi de ma vie ! Comment ça se fait ? J'ai pris quoi hier soir avant le dodo ? Mon jus de phoque était standard, non ? Pourtant mes neurones crépitent encore, je les entends danser sur un rythme passionné !

Mon lit douillet truffé de clous rouillés me gratouille agréablement le derrière. Je bondis, je m'étire, mes os craquent et un soupire d'extase glisse hors de ma gorge. J'ai fais un rêve génial mon pote ! Je me souviens de chaque détail ! Je me souviens de la fourrure soyeuse de Klara, de l'esprit aiguisé de Serena, et de l'odeur du Temps lui-même que j'ai humé,
je me souviens d'Annabella, de sa bravoure délirante qui nous a emporté dans une aventure formidable,
je me souviens des brochettes de Jeska, elles avaient la saveur d'une longue soirée d'été entre amis,
je me souviens de Rafaelo... son amour paternel si puissant que même les cruels reliefs du Temps ne parvenaient pas à l'arrêter...

je me souviens de la Longring Longland.

Cette île m'a parlé, je crois, elle m'a parlé par-delà les kilomètres et elle m'a transporté dans son univers. C'est une sorte de message, ou un appel ? Ou est-ce qu'elle souhaitait juste nous régaler d'un joli rêve ? Je suis certain que ces gens, tout ces gens du rêve, étaient réels, et que nous avons mélangés tout nos esprits dans un délicieux bouillon, le temps d'une nuit.

Je pète la forme ! Merde c'était quoi le programme de la journée ? On annule tout ! Cas de force majeure : ce rêve était démesurément puissant, sa force a été estimée à 700 dorikis !

Je m'habille pas ! Je fonce à poil dans les couloirs de la Fun House, je dois raconter tout ça à mes amigos pendant que c'est encore bien frais !

Je sais que tu m'entends et je sais que tu me sens
Tu es plus qu'une île, tu es une porte, une porte qui s'ouvre sur le sublime
Merci, Longring Longland...
https://www.onepiece-requiem.net/t10413-fiche-de-craig
Yamamoto Kogaku
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : Nil

Feuille de personnage
Dorikis: 9900
Popularité: +1200
Intégrité: 1200

Jeu 29 Juil 2021 - 10:35

C'est par une chaude matinée moite de Water Seven. Je méditais sur la devise marquée sur ma porte, aucun crime impunis, je découvre tout, je suis le meilleur et je sauve la veuve. J'écrasais dans mon cendrier déja trop plein un mégot froid. J'avais mal a la tête, j'avais trop bu hier soir. D'un mouvement de hanches qui faisait gémir mon dos, je posais mes pompes éraflées sur mon bureau. Le café était froid, comme la mort, tout comme l'était mon radiateur. Je n'avais plus eu d'affaires valables ces derniers mois, donc je buvais pour oublier. C'est alors que j'entendaiss des pas dans le couloirs, des pas de femmes, une démarche efféminée et gracieuse. Ces talons aiguilles sonnaient sur le plancher, comme les cloches d'une église, à Kage Berg.Je me redressait lentement, me tenant la tête d'une main et refaisant ma cravate de l’autre. Je m'aspergea de Cologne, je dormais au bureau et je n'avais plus pris de douche depuis deux jours, alors que je rendais visite à la douce Elise. Elle toquait, indécise, je lui ai dit d'entrer de ma voix forte et masculine. Elle fut habillée en noir, et ça lui allait à ravir. Elle eu des cheveux d'ébènes et des yeux améthyste, des lèvres rouges comme une cerise en été, et une poitrine qui donnerait l'envie à un abbé de brûler sa soutane. Elle avait pleuré, une veuve. Ses larmes eurent tracés des sillons dans ses joues roses, mais heureusement son mascara est waterproof. Elle a des yeux de biches, une douce ingénue à la peau de satin et aux courbes gracieuses. Aucun homme ne serait pas assez fou pour ne pas la désirer. Un corps a commettre des délits et une voix douce et caressante de celles qui ne sont pas à leur première cigarette.

-Vous .. êtes... l'inspecteur Harley Davidson Yamazaki ?
-Lui même, poupée, que puis je pour vos beaux yeux.
-Mon mari est mort !
-Le volcan ?
-Oui... comment vous savez ?
-Je lis le journal, et une femme aussi belle que vous ne peut aimer qu'un homme au tempérament de feu.
-Oh oui, il était bouillant.
-Qu'était feu votre mari ?
-Un volcan.
-Je vois.
-Il est mort
-Si vous le dites, mais je le savais déja.

Elle sort un cigarillo, elle cherche son briquet, dans le seul endroit où elle peut entreposer quelque chose.

-Vous voulez du feu ?
-S'il vous plait, mon mari en avait toujours sur lui.

Je me lève et m'approche d'elle, m’enivrant de son parfum suave. D'une main experte et douce, j'embrasse une allumette et lui donne du feu. Ça la calmeit.

-C'est pour une vengeance ?
-Pardon ?
-Pourquoi êtes vous ici et pas à la police ?
-Oui, je veux voir mourir ce bâtard.
-Et bien je vais résoudre cette affaire, aussi vrai que je m'appelle l'inspecteur Mamotodanlgaragadératé.
-Oh merci !
-Mais avant de trouver le criminel, laissez moi m'occuper de vous, j'ai un énorme calibre.

https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
Jeska Kamahlsson
Jeska Kamahlsson
Modérateur

♦ Localisation : Ici et là.
♦ Équipage : Libre Pirate

Feuille de personnage
Dorikis: 6833
Popularité: -507
Intégrité: -481

Jeu 29 Juil 2021 - 14:31

Jeska était morte dans le four. Ça arrive, c’est fâcheux.

Et la voilà à table à côté de Doppy l’homme poisson de maison et serena qui mangeaient des brochettes.

"Vous mangez quoi?" Fit Jeska par l’odeur alléchée.

"Des brochettes de toi" dit la rouquine.

Jeska prend une brochette d’elle même et goûte.

"Nom d’une biscotte! J’ai bon goût en fait!"

"Ouais, qui l’eut cru?" Répond l’homme poisson.

"Hi hi hi!"

"Ha ha ha!"

"Ho ho ho!"

C’est drôle. Et ils rigolent bien. Mais au fond d’elle Jeska est un peu vexée qu’ils aient mis tant de temps à reconnaître l’immensité de son talent.

"Mince on plus de brochettes." Annonce serena.

Les deux lascars se retournent vers Jeska.

"Ne le dites pas que…"

Et Jeska retourne au four à 250 degrés pour une heure de cuisson.

Jeska était morte dans le four. Ça arrive, c’est fâcheux.

Et la voilà à table à côté de Doppy l’homme poisson de maison et serena qui mangeaient des brochettes.

"Vous mangez quoi?" Fit Jeska par l’odeur alléchée.

"Des brochettes de toi" dit la rouquine.

Jeska prend une brochette d’elle même et goûte.

"Nom d’une biscotte! J’ai bon goût en fait!"

Oh non, le fruit du temps de Craig avait créé une boucle temporelle dans laquelle Jeska était enfermée à l’insu de son plein gré. L’aveugle rencontra donc le même destin seize mille sept cent quarante trois fois avant que Mantle Shoma arrive et casse la spirale infernale avec son fruit des ombres, une cuiller en bois et une potion magique concoctée avec les restes de Lilou, Tahar, Joe, Jezal et Toji.

L’artefact, investi de la puissance combinée des quatre mousquetaires fantastiques qui rivalise même avec cette du stérilet de l’infini, brisa la réalité réelle de ce rp. Seulement shoma n’a pas respecté les doses. Il a mis trop de Joe. Du coup la récompense de Kosma devient nulle et non avenue et ton les personnages du rp sont à présent notés au Tarif (marqué déposée).

Quant à Jeska elle est très contente de ne plus avoir à mourir dans un four. Elle remercie Shoma en lui faisant un bisou sur la joue et tombe enceinte car il a plus de dorikis qu’elle. Ce qui est fâcheux, mais pas autant que de mourir. D’ailleurs Jeska aime bien Shoma, il ont eu tous les deux un passé difficile. Jeska n’a pas connu ses parents. En effet, ils sont morts tous les deux trois mois avant sa naissance. Quant à Shoma, son grand frère lui piquait tous ses jouets. Comme quoi, les épreuves de la vie ça rapproche.

"C’est un garçon." Dit l’étoile du Sud qui avait assez de dorikis pour en plus choisir le sexe de l’enfant.

_________________
La violence est l'arme des lâches (partie 2) - Page 4 V8az

"Il n'y a pas pire aveugle que celui qui refuse de voir."
https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttps://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
Klara Eilhart
Klara Eilhart
La Désillusion

♦ Localisation : Les tréfonds des Pythons Rocheux

Feuille de personnage
Dorikis: 3553
Popularité: 64
Intégrité: 59

Jeu 29 Juil 2021 - 23:00

Assis dans une cage à côté de la sienne, le vieil homme ne cessait de marmonner dans sa barbe. Lui aussi avait du atterrir au pied des pythons conter sa volonté, et vu son état, ça commençait sérieusement à dater. Ses cheveux grisonnants lui retombaient sur les épaules, sa barbe étaient aussi épaisse que la jungle qui entourait le village, et il utilisait des mots que Klara n’avait jamais entendu jusqu’ici. Et puis, finalement, il se tourna vers elle.

« Tu as le sommeil agité, fit-il avec hâte.
- Hm.
- Tu tremblais.
- Tais-toi, s’il-te-plaît, j’essaie de me souvenir.
- Te souvenir de quoi?
- De mon rêve. »

Il ne lui restait que quelques bribes de ses songes. Mais ça lui avait semblé si réel, que ça ne pouvait pas être qu’un simple rêve. Des rêves, et des cauchemars surtout, elle en faisait toute les nuits. C’était différent. Elle avait vu des gens. Certains qu’elle connaissait. Des lieux qu’elle n’avait pas visité, mais qui semblaient si palpables.

« Merde. J’ai oublié.
- Ah ! Concentre toi, alors.
- Ça sert à rien. Tant pis. »

Elle roula sur le côté, et s’adossa contre les barreaux de sa propre cage, pour tenter de trouver une position un minimum confortable. Peut-être que si elle se rendormait, là, maintenant, elle pourrait reprendre son rêve là ou il s’était arrêté, c’est à dire au début. Mais le vieux marmonnait encore dans son dos.

« Je t’ai demandé d’arrêter de faire du bruit.
- Je chante une comptine, ça t’aidera à te rendormir, et ça me détend. Je vais essayer de traduire dans ta langue. Tu l’as déjà peut être entendue quand tu étais petite.

Sur l’île au long cou,
Sur l’île au Volcan,
on y rencontre des fous,
et s’y balade gaiement.
Sur l’île au long cou,
sur l’île au Volcan,
se balade un loup,
à travers le temps.
Sur l’île au long cou,
sur l’île au Volcan,
rien ne se résout,
et on crame des gens.
Il y a le Monde,
Et y’a Longring Longland.
 »

Ça ne lui disait absolument rien, mais elle se rendormit presque instantanément.
https://www.onepiece-requiem.net/t17189-klara-eilharthttps://www.onepiece-requiem.net/t17441-klara-eilhart
Yamamoto Kogaku
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : Nil

Feuille de personnage
Dorikis: 9900
Popularité: +1200
Intégrité: 1200

Sam 31 Juil 2021 - 9:37

On avait pris la route le matin tôt, j'étais à la barre de mon vieux Ford Yagara Cruiser. C'était une vieille bête, son cuir était craquelé et elle avait du mal à démarrer en hiver. Elle avait une forme d'atrite qui la faisait s'enrayer dés qu'il faisait un peu froid. C'est pas tout les jours que je suis bloqué dans mon véhicule pour traverser le monde. Ca me permettait de méditer, de réfléchir sur le sens de la vie, la mienne surtout. Depuis ce jour, quand ma femme était partie avec le poisson rouge, tout avait changé, un peu comme une toupie sur un tapis de Black Jack. Pour tromper l'ennui, je tente d'appeler mon frère jumeau à la space police, mais il ne répondait pas. Un jour il était partit acheter des bières et il n'en était jamais revenu, comme papa, sauf que lui, c'était des clope. Notre mère en eut été dévasté, un peu comme quand la foudre tombe sur un sapin de noël. Depuis ce jour, jusqu'à ce qu'on parte, elle nous frappait tout les jours, mais ça ne faisait pas mal, car on était des hommes. On a alors été receuilli par notre grand père qui était amiral à la marine, et le meilleur.

J'étais alors arrivé sur long ring Island. Comme j'avais lu les post précédents, je savais exactement où chercher pour trouver le criminel. Mais comme j'avais envie de prouver que j'étais le plus fort, j'allais faire une enquête. Quand La veuve a utilisé des allumettes pour allumer sa clope, j'ai vu la marque. C'était d'un petit bar de passe. J'y suis allé et j'ai trouvé une indic, plusieurs même, et j'ai couché avec toutes. Après, j'ai été à une maison, et la veuve était avec moi. Devant nous il y avait le criminel, j'ai donné mon arme à la veuve.

-Voila, tuez le si vous le voulez.
-Oui je vais tuer cette personne, cette immonde homme poisson, plus bête qu'humain. Son sang charie la corruption et le néant.

J'étais d'accord, je n'aimais pas les hommes poissons, ils étaient un peu comme des cafards avec des oreilles de chats.

-Mais si vous le tuer je vous amènerai au poste, car vous serez une criminelle.
-Ah non, ne faites pas ça, je vous aime.
-Moi aussi, mais j'aime encore plus la justice.
https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
Serena Porteflamme
Serena Porteflamme
Donneuse de récompense

♦ Localisation : Archipel aux Eveillés
♦ Équipage : Ex-Rhino Storm

Feuille de personnage
Dorikis: 5813
Popularité: 211
Intégrité: 155

Sam 7 Aoû 2021 - 21:17

-Serena... eh, Serena !
-késkya jretourne les brochettes cébooooon mmh...
-Réveille toi, tu dis n'imp !

J'ai les yeux collés. Brutalement, l'image s'efface, paf, c'est le noir. J'ai bavé sur la poitrine de Henry. Merde. Il a l'air saoulé. J'ai un drôle de goût dans la bouche.

-Je t'ai laissée causer un moment parce que c'était marrant, mais là ça commençait à faire long ! ça va ? ça avait l'air marrant ton rêve. C'était quoi cette histoire de volcan ? Et de brochettes ? Et c'est qui Craig ?
-Un ancien de la régulière. Fais pas ton jaloux, c'est con, ça te rend moche en plus.
-Roooh, aller, c'était de la curiosité, c'est tout ! Raconte ton rêve !

Un vrai gamin, Henry. Je me frotte les yeux, je me décolle de lui et je me cale sur l'oreiller. On chuchotte. Il est pas franchement censé être là. Pas le même grade. Pas de ça entre supérieurs et subordonnés. Mais compliqué de pas vouloir profiter d'être dans la même unité. Et puis, depuis Jaya, j'ai pris le goût du secret.

-Alors... on était sur une île. Y'avait Craig... tout nu je crois... mais c'est un homme poisson, donc assez bizarre hein... et puis des gens qui avaient l'air de le chercher, alors je les cognais et je foutais leurs chips à l'eau... et là Aoi, tu sais, Aoi D. machin, là, qu'a rasé WP, ben elle sortait du volcan... parce qu'il y avait un volcan, du coup, et je crois qu'elle faisait un truc avec la lave. Et puis d'un coup y'a tout qu'a disparu... un mec est venu nous dire des trucs sur le scénario, bizarre. Et là dessus, je me suis retrouvée à foutre Kamahlsson - tu sais, de la rég', celle qu'a déserté, l'aveugle, celle que je pouvais pas encadrer, là, sur le Lév, t'as du la capter à Jaya - à la foutre dans un four, donc. Et à la bouffer avec ceux que j'avais flanqué à la flotte. En brochettes. En gros, je crois que c'est ça.
-... oooookaaaay...
-Attend, je crois aussi qu'il y avait un truc qui descendait du ciel avec un autre mec de la régulière dedans, puis que je soignais un pirate à la con qui me snobait, et que je disais des trucs complètement cons en ayant l'impression d'être le sel de la terre ! Y'avait un chien qui se transformait en humain aussi, et une nana en louve !
-Bon, c'est de ma faute, j'aurais pas du demander. Tisane ?
-... Ouais. J'ai peut-être abusé sur la choucroute hier soir hein...
-... on vient !

Des bruits de couloir. J'ai juste le temps de reposer ma tasse de verveine froide. On est dans les quartiers des officiers, chambre individuelle. Mais si la sentinelle de nuit entendait deux voix, elle entrerait. Dans le doute, Henry s'est planque sous le lit. Il revient contre moi quand les pas s'éloigne, en silence. Sa chaleur me berce presque instantanément.

-C'était marrant en tous cas. Pardon pour le réveil.
-Faut qu'on dorme. C'est le départ demain.
-Bonne nuit Henry.
-Bonne nuit Serena.

_________________
[19:33:08] @ Oswald Jenkins : T'es une sainte Serena ^^
[19:35:37] @ Oswald Jenkins : Faut pas deviner Serena, faut se la recevoir en pleine gueule.
https://www.onepiece-requiem.net/t7342-serena-porteflammehttps://www.onepiece-requiem.net/t7448-tout-ce-qui-rampe-recoit-
Yamamoto Kogaku
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : Nil

Feuille de personnage
Dorikis: 9900
Popularité: +1200
Intégrité: 1200

Mer 25 Aoû 2021 - 13:15

oh la la je me réveille, ce rêve était vraiment étrange ! J'aurais pas du toucher à la bouteille à Plud !
https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
Contenu sponsorisé



Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4