-25%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air Moulinex Dual Easy Fry & Grill – Inox, 2 tiroirs
149.99 € 199.99 €
Voir le deal

Terra Nova V -

Bonjour,

Une quête en plusieurs étapes, qui fait suite à ma trilogie sur l'île.

Première
Seconde
Troisième

Demande de quête

Cherche : Prise d'île.
Noms des participants : Izumi, potentiellement un ou deux guests
Difficulté : Moyen difficile-Difficile
Type de RP : Présent
Récompense voulue : Terra Incognita.

PNJ présents (sinon supprimer la ligne) : Christine Colombe  Les natifs Ao Zhani dont la fiche sera créée pour être ajouté à l'annexe dès la validation de la quête !
PNJ destiné à mourir lors de la quête (sinon supprimer la ligne) :


Déné "Alpha" Kharn
Roi des Dénés



Il n'en restera qu'un.


Tout en haut de la chaîne alimentaire.

Pendant des générations les Dénés avaient été l'unique force "armée" de l'île, maintenant une culture bestial et guerrière refusant de laisser le temps et l'absence de menaces les endormir. L'illusion qu'éternellement leurs terres sacrées resteraient vierges, jamais foulées par les pieds d'étrangers. Non son père, son grand-père, ses ancêtres et aïeux n'avaient pas lutté contre la régression de la société Déné ni les pertes de savoir, en revanche comme aux temps immémoriaux chaque membre de la tribu Déné était sculpté dans la roche, et possédait un physique superbe.

Et lui avait été particulièrement gâté par la nature, de sa portée il avait été le plus grand et celui qui se nourrissait le plus. Avec violence, il se hissa au dessus de ses frères et sœurs puis cousins et semblables. Pour régner chez les guerriers loups, le droit du sang n'était pas suffisant.

En duel, il affronta son géniteur, et hulula en direction des plus hauts sommets en ôtant la vie de son père et en accédant au pouvoir.

Il n'a pas de fils pour lui succéder, mais les Dénés ne sont pas regardant sur le sexe de leur suzerain, pourvu que ce dernier soit le plus fort.



Niveau évalué :
Dorikis : 7500
PP : 600 sur l'île tout le monde connait le Roi Loup.
PI : -600 sur l'île tout le monde connaît le Roi Loup.


Habiletés/Pouvoirs :
Haki des Rois III
Haki de l'armement III
Aura de meute
Ignifuge
Deux loups aussi grand que trois hommes valant à deux 4000 dorikis.




Siz Kikmo
Vice-Président et futur Consul



Le fouet et les chaînes, même le plus valeureux ressent, à leurs contact, une immense peine.



Une carrière dans l'esclavagisme, des adresses chez les Saints des Saints et parfois des missions pour ces divinités à l'apparence humaine. Puis lentement mais surement, et n'ayant aucune envie de finir sur un mauvais jour d'un de ses employeur, à la place des produits qu'il leur vend, Kikmo prend le large.

Christine Colombe n'est pas aussi riche que ses précédents prestataires mais ce n'est pas l'important. Car le colosse au corps couvert de cicatrices est plus attiré par la promesse d'une retraite dans un vaste domaine, loin des soucis et de son passé. Mais pas question de se reposer avant d'avoir pacifié la population de l'île, et leur montrer la différence entre la technologie et les croyances dépassés. Dix milles esclaves qu'il doit gérer, la moitié de colons à surveiller et rassurer, son rôle de Vice-Président lui prend beaucoup trop de temps à son goût.

Il peut fort heureusement compter sur plus de quatre milles para militaires, maniant aussi bien le fouet que les armes à feu. Une véritable armée, financée généreusement par son employeuse.  



Niveau évalué :
Dorikis : 7800
PP : 800 Avant sa reconversion, c'était une légende dans son domaine.
PI : -700 Avant sa reconversion, c'était malheureusement une légende dans son domaine.


Habiletés/Pouvoirs :
Haki de l'observation III
Haki de l'armement III
Des impact dials dans son armure.


Situation initiale : Terra Incognita
La partie Ouest de l'île-continent est en quasi-totalité sous le contrôle direct ou des alliés et vassaux de l'Iron Fleet.

La première coalition, des tribus de la Côte Blanche hostile à l'Iron Fleet n'est plus. Les quelques tribus ayant refusé de déposer les armes ont migrés vers les Rocailleuses, cherchant refuge à la cour du Roi Déné. Hez Trel étant un bâtard de la même tribu, et plus qu'enjoué de voir ses rangs gonflés le suzerain loup les accepte. La défaite de son champion face aux éleveurs de chevaux et l'avènement des Kipagīros comme hérauts des Hauts Plateaux a ternit la réputation des terrifiants montagnards.

Izumi elle avec "l'annexion" de cette nouvelle région, a fort à faire. Il lui fait plus de main d'œuvre, former un corps armée parmi les tribus perdantes et celles ayant refusé d'attaquer Skythiai la première ville "moderne" de l'île. Manquant d’effectifs Elle décide néanmoins d'envoyer un détachement à la frontière avec la chaîne de montagne pour appuyer la défense de ses alliés Kipagīros.

Le premier défis, non la première épreuve menaçant l'Iron Fleet son expansion est identifiée sans que l'un ni l'autre des deux belligérants ne fasse le premier pas. Celui de trop.

Intrigue :

Sujet 1 :

Les intrigues politiques continuent haut dans les sommets des Rocailleuses.

Les rumeurs vont bon train, et circulent beaucoup plus vite que la propagande Déné. La réputation des guerriers loups chancelle, et l'hégémonie semble vaciller. Les Dakelh sont les premiers à basculer dans le camp des étrangères. Le respect des nouvelles venues pour les mœurs de chaque tribu, appuyé et vanté par les Kipagīros lorsque les Dakelh descendent échanger, achèvent de convaincre ces drôles de navigateurs. Ils demandent néanmoins en gage de bonne foi de la part de l'Iron Fleet, qu'à l'instar des Mohaves, les étrangères améliorent leurs navires brises glaces. Izumi accepte, trop contente d'avoir enfin un pied chez "l'ennemi". Et demande aux Kipagīros d'accompagner sa charpentière Eata chez leurs nouveaux amis afin de garantir sa sécurité.

Pendant ce temps, les Dénés se démènent pour faire basculer la dernière tribu habitant les Rocailleuses dans leur camp. Le chef et les conseillers Yupiks continuent de gagner du temps, en demandant plus de don en viande et en peaux de bêtes en échange de leur soutien. Pragmatique, les Yupiks entendent bien voir laquelle des deux factions l'emportera sur l'autre. L'ancienne puissance des Dénés ou ces curieux démons ayant débarqués sur l'île-continent ?

Le Roi Déné, pas dupe et refusant de dilapider toute les vivres des siens, surtout depuis que le nombre de bouche à nourrir avait doublé, change de stratégie. Lorsque les émissaires Dénés vont de nouveau à la rencontre de leurs homologues Yupiks, c'est les bras vides de présents et lourd d'avertissement. Cette fois, les Yupiks ne pourraient rester neutre éternellement, et si ils ne rejoignent pas l'alliance mené par les Dénés, ils seront considérés comme des ennemis. Néanmoins, comme à l'accoutumée, un délais est laissé : quarante huit heures.

Les plus réfractaires des Yupiks refusant de finir emmurer dans leurs tunnels pour ne pas avoir prit les armes, avertissent les Dakelh qu'ils seront sans doute la première cible et que les Yupiks combattront, sans envie mais de peur aux côtés des Dénés sauf revirement de situation. Les Dakelh, poussé par Eata et les Kipagīros demandent l'appuie et le soutien de l'Iron Fleet. Seul problème : la distance, il n'y a pas de route sur Terra Incognita et le voyage prendrait au moins le même temps juste pour arriver aux pieds des Rocailleuses. Ce sera donc au détachement et aux cavaliers Kipagīros de défendre les Dakelh.

On évacue les civils dans les Hauts Plateaux, tandis que les braves restent car il est hors de question de laisser le moindre centimètre aux Dénés. Izumi s'envol en direction des montagnes, et fait savoir aux Yupiks que si ils le demandent, l'Iron Fleet les protégera aussi.

Et comme ce ne sera pas le cas, par manque de confiance, préférant tout de même combattre et garder l'indépendance que de se soumettre par peur, Izumi fait alors parvenir un dernier message avant l'affrontement aux Yupiks : Ne pas faire partie de l'avant garde, et ceux qui mettront une écharpe noir seront épargnés.

Car en attendant ses renforts, la demi géante n'a qu'une solution :

Provoquer une avalanche et prier pour que le plus de ses ennemis ne meurent. Cet évènement scindera les Yupiks en deux, une partie dégoûté par les mesures désespérées qu'est prête à prendre Izumi, pour assurer la protection des siens.

Un armistice est signé dans le même temps, nul des deux camps n'arrivant à l'emporter définitivement sur l'autre après une semaine de combat à haute altitudes. L'Iron Fleet bloque ainsi définitivement l'accès aux Hauts Plateaux, et accepte de ne pas mettre de troupes directement proche des territoires Dénés à condition que les Dakelhs et les Yupiks vivant désormais avec eux ne soient pas victimes de représailles. En contrepartie, et ne souhaitant pas traverser la Crevasse, Izumi se prive des terres de l'Est.



Sujet 2 :

Ou pas.

Il n'a jamais été question d'interdiction de franchir les Rocailleuses, et même si cela rendra probablement fou de rage Kharn et son alliance, tant pis.

Un convoi de la flotte de Fer fait le tour, accompagné des Mohaves qui ont explorés au préalablement les Côtes. Ces derniers maîtrisant désormais parfaitement la cartographie et à la tête des deux premiers navires de la flotte native les alliés découvrent les Terres Arides.

Khaergo Kida, Princesse Mohave est l'intermédiaire entre Izumi et Rahaelyx "Apedemak" Mitsuhide le chef des Tonkawas une des trois tribus peuplant le désert. Mitsuhide a ses propres ambitions et souhaite unifier la région, il est d'ailleurs sur une série de succès se basant sur la motivation des troupes ennemis. Ces derniers sont les Chicachas, belliqueux nomades contrôlant une bonne partie des Terres Arides.

La troisième tribu les Kiowas, se contente de repousser tant bien que mal les assauts des deux autres. Rahaelyx n'est pas contre l'aide des étrangères, particulièrement leurs armes et est prêt à s'allier à la Supernova si elle promet de ne pas ingérer dans le conflit. Les Tonkawas commerceront et échangeront, et une fois la région unifiée s'allieront aux habitantes de l'Ouest.

Côté Chicachas, il n'en faut pas plus pour rentrer en contact avec les Dénés. Kharn enrage et l'espace d'un instant manque d'exterminer les Dakelhs avant de se raviser. Puisque les étrangères ont jurés de ne pas intervenir, rien n'empêche une partie de la coalition xénophobe de se joindre au Chicachas. Après tout eux n'ont rien promis.

Et malgré la différence de température, passant de la neige au sable, l'avancée Tonkawas se heurte aux colosses des montagnes. Rahaelyx ne revient néanmoins pas sur le pacte conclu avec la flotte de fer, cet entêtement impressionne l'Armure qui ne peut se résoudre à perdre cette zone d'influence au profit de ses opposants.

Sans consulter son allié, la Supernova part donc convaincre les Kiowas de faire pencher la balance en faveur de l'ambitieux Mitsuhide non sans des concessions ...

Sujet 3 :

Le feu aux poudres.

Christine Colombe comme le joker d'un jeu de cartes, débarqua avec perte et fracas sur l'île.

Repérée par la flottille Mohave, le débarquement de la seconde expédition de la richissime noble de Hand Island ne passa pas inaperçu. Des milliers de colons, avec autant d'esclaves et les forces armés de la noble débarquant à la suite d'une tempête ayant fait échoué une partie de la flotte expéditionnaire, forçant ainsi Colombe à s'établir entre la Côte Noir et le Lac rouge. Et contrairement à l'Iron Fleet, les premiers natives en contact avec les nouveaux arrivent finissent enchaînés, torturés ou pendus en guise d'avertissement.

Faire cause commune contre ce nouvel ennemi ne traverse même pas la tête des deux factions se disputant l'île. Au contraire chacune compte profiter de la situation pour se débarrasser de l'autre. Izumi en particulier, voit enfin ses rêves de mains d'œuvre exaucé. La ville construit à partir des épaves de Colombe voit le jour à un rythme effréné et Skythiai ne tiendrait pas la compétition à la longue.

Kharn envoie le premier ses émissaires déposer le corps de patrouilleurs des forces de Christine aux pieds des murailles de Indexia, la capitale de la futur nation rêvée de Colombe. Cette dernière propose à Izumi un marché, elle est prête à oublier le passé si l'Iron Fleet s'unit à son armée pour éradiquer ces "sauvages". Les Dénés eux reçoivent un curieux message leur indiquant qu'Izumi marche vers les Rocailleuses mais qu'en échange d'une promesse de paix les derniers colons liquideront les plus anciens.

Bien entendu, et il ne faut pas être naïf, chacun sait très bien que l'autre le poignardera dans le dos à la première occasion. Pour cette raison, Izumi fait exprès de guider les soldats de Colombe directement devant les Dénés avant que les éclaireuses de la Supernova ne s'éclipsent, laissant les deux potentiels alliés face à l'autre.

L'escarmouche et le conflit qui dégénère, et malgré les demandes d'aide de Colombe, l'Iron Fleet n'intervient pas. Ses forces ne ripostent d'ailleurs pas, jusqu'au moment ou malgré les avertissements du roi des Dénés, et sans réellement savoir d'où provient l'attaque, l'une des guerrières d'Izumi ne s'effondre inerte.

Discrètement les Mohaves, Kipagīros et les natifs annexés de la Côte Blanche fondent sur Indexia, libérant les esclaves et provoquant un soulèvement.

Lorsqu'au den-den, Izumi a confirmation de la réussite de l'opération, elle rentre en jeu avec l'intégralité de ses forces avec un seul objectif :

Etre les dernières à tenir debout à la fin de la bataille.  
Situation finale :

Izumi laisse les Dénés survivants remonter dans leurs montagnes, les deux autres tribus des Rocailleuses sont unifiés et la fille du Roi des Dénés bien qu'en deuil, préfère panser les blessures de son peuple que de le mener à l'extermination. La coalition opposée à l'Iron Fleet ne se dissout donc pas mais s'unie autour de la nouvelle dirigeante Déné, et se ferment au monde extérieur.

Indexia est rasée. De ses ruines la ville de Dāez Oktion nait, la ville libre dans la langue local, les hommes sont renvoyés à la mer vers Hand Island. Les hommes des forces armées sont constitués prisonniers en attendant le jugement selon les lois locales, les femmes sont emprisonnées mais échappent à la potence.

Christine Colombe a survécu et doit sa vie à Rosa, la médecin de l'équipage. Izumi lui offre le choix : vivre sous une nouvelle identité ici tout en gérant ses affaires à Hand Island, ou mourir dignement maintenant. La Supernova condamne donc Colombe à cette vie qu'elle avait toujours rêvé, la différence étant que désormais elle protège l'île pour l'Armure tout comme les hérauts locaux : Khaergo Kida, Rahaelyx "Apedemak" Mitsuhide et Ao Zhani des Kipagīros qui forment le triumvirat de conseillers et d'alliés gérant l'île en l'absence de la demi-géante.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
  • https://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumi
C'est avec plaisir que je te valide la dernière étape de ta série de quêtes. Amuse toi bien ! Terra Nova V -  486782305
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21492-l-envers-du-journal#2313
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21479-caramelie-la-critiqueuse
Bonjour Izumi ~

As-tu encore besoin de ce sujet pour ta quête ou bien puis-je le déplacer aux archives ?

Merci de ton retour ~ ;3
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22854-lise-ft
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22832-le-prologue-terminee
Bonjour,

J'avais pas vu mes excuses,

Je risque de rajouter des PNJS intermédiaires pour s'opposer aux miens,

Dans le doute si possible j'aimerai le laisser ouvert,

Sinon pas de soucis je le ferai déplacer des archives en temps voulu

Merci,

PS : Question le PNJ Christine Colombe changera donc d'identité et d'avatar, pour le modifier ça sera en zone PNJ?

  • https://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
  • https://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumi