Le deal à ne pas rater :
One Piece TCG: où précommander la display [OP-02] Paramount War en ...
Voir le deal

Fourre-tout d'Ambrosias





Kobayashi Makoto
Capitaine Pirate



Je ne sais rien sur la façon de surpasser les autres.
Je ne connais que le moyen de me surpasser moi-même.

Originaire de Shimotsuki, Makoto a grandi dans une famille nombreuse et pauvre. En grandissant, il s'est très vite intéressé à la voie du sabre. Après des années d'entrainement, il est passé d'inconnu à épéiste émérite voyageant sur East Blue pour enchainer les duels. Un jour qu'il affrontait un homme ayant manqué de respect à sa sœur, il a perdu son sang-froid et prit la vie de ce dernier.

Devenu hors-la-loi, il a combattu et tué les marins lancés à sa recherche avant de devenir pirate par dépit. Engagé par un capitaine bien moins puissant qu'il ne l'était, il a par la suite causé une mutinerie pour prendre sa place. Voguant sur East Blue pour se faire de l'argent, il est connu pour avoir tué le Lieutenant-colonel Kaisar et lui avoir subtilisé le meitou Cœur d'Acier.

Son frère ainé est en réalité un Lieutenant-colonel de la marine qui se sert de ses relations et de son influence pour l'aider à mener à bien ses larcins. Makoto vole des objets de valeur et son frère les revend. C'est grâce à cela qu'il a été en mesure de piéger et tuer Kaisar.



Niveau évalué :
Dorikis : 2 500
PP : -100
PI : -100
PRIME : 21.000.000 B
Localisation : East Blue
Créateur du PNJ : Ambrosias

Habiletés/Pouvoirs :
Excellent épéiste - Fire Heart







Fourre-tout d'Ambrosias 57e10491b32f94431d89e45fcb8ac14e

海 軍

∆ Feat. Alaaric Minaro ∆


ICI



© ciitroon



Protéger, Servir, Traquer


Dernière édition par Ambrosias le Mer 18 Mai 2022, 12:20, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544
Kikai no Shima, un endroit réputé dans tout Grand Line. Forte de son immense capacité hôtelière et de taxes avantageuses concernant le jeu, l’endroit était devenu avec le temps l’une des capitales mondiales du faste et de la démesure. L’on disait qu’on trouvait plus d’hôtels et de casinos que d’immeubles d’habitation sur place. Lors des pics d’affluence, la population elle-même était deux fois nombreuse que les touristes. De telles extravagances étaient bien loin du cadre modeste que proposait Tanuki. Rien qu’à observer au loin les lumières de la ville, ses immenses immeubles et son arène géante, Ambrosias avait le vertige. Cet endroit n’était pas fait pour elle, c’était une évidence, et elle espérait ne pas devoir s’y attarder trop longtemps.


La raison de sa présence était somme toute assez simple. Une semaine auparavant, les Broyeurs avaient pris en chasse un équipage pirate ayant cambriolé un musé réputé du Royaume d’Alabasta. Après avoir fait pression sur leur chef, le Commodore Epinondas était parvenu à lui tirer les vers du nez en étant fidèle à sa réputation. Les mains couvertes de sang, il était revenu vers les siens tandis que son prisonnier vivait ses derniers instants. L’officier avait appris que les forbans comptaient se rendre sur Kikai no Shima pour y vendre leurs biens à un receleur connu sous le nom de Shiro. À en croire le commodore, l’homme en question n’était visiblement pas très célèbre, mais le fait qu’il se cache aussi aisément sur une île sensée être sous le contrôle du Gouvernement Mondial ne lui plaisait pas. N’ayant aucune envie de se frotter à l'administration locale, le Colonel Pancho Shima étant réputé pour être un officier compliqué, Miltiades décida de confier la tâcher à sa jeune seconde. N’étant pas en position pour refuser, la lieutenant-colonel avait accepté volontiers.


L’île étant sous le contrôle de la 149ème division de la Marine régulière, certains quais mieux aménagés et plus sécurisés étaient réservés aux militaires. C’est là que le Béluga alla termina sa manoeuvre d’accostage. À sa gauche se trouvait un imposant cuirassé, bien qu’il ne fasse finalement pas tant d’ombre que cela au navire offert quelques temps auparavant à Ambrosias par son être aimé. La puissance de feu du navire produit en série était cependant bien plus grande, ses tourelles étant de véritables engins de mort ambulants. De ce que savait la vétérinaire, il était sous le commandement de la Commodore de Saint Just, une officier compétente qui avait tout le respect d’Epinondas. Par ailleurs, Miltiades lui avait bien stipulé qu’en cas de besoin, elle pourrait aider les hommes du Béluga.


Une fois le pied posé à terre, Ambrosias se rendit bien vite compte qu’en dépit de la splendeur des lieux, une ambiance finalement assez pesante régnait. C’était comme si les bâtiments magnifiquement décorés ou illuminés n’étaient là que pour attirer l’oeil et tromper les touristes. Il y avait de l’argent, cela ne faisait aucun doute, mais il était clair également que la marine ne régnait pas en maître. Il n’y avait qu’à voir les fréquentations des quais normalement réservés aux militaires pour comprendre que quelque chose n’allait pas. Se déplaçant avec un cortège restreint de quelques hommes menés par son quartier-maître, elle prit la direction du QG. Ce dernier se trouvait à un peu moins d’un quart d’heure du port. Avançant au travers des rues, la jeune femme y ressentait la même chose que lors de son séjour sur Logue Town, là où elle avait mis la main sur une sale petit voleur ayant essayé de lui piquer son portefeuille. Elle n’aimait pas cette ville où la criminalité semblait cachée mais pourtant omniprésente. Les gardes à l’entrée du QG ne cherchèrent même pas à vérifier l’identité de la troupe et les laissèrent passer sans vraiment s’intéresser à eux. Agacée, Ambrosias se retint de dire quoi que ce soit, elle n’était après tout pas ici chez elle. Se débrouillant seule, elle trouva finalement le bureau du Colonel, mais ce dernier était visiblement un homme occupé. Dans une grande salle, une secrétaire ouvertement lasse devait gérer pas moins d’une vingtaine de civils. La moitié d’entre eux semblaient être des gens aisés, peut-être des patrons de casino, le reste semblaient sortir d’une famille mafieuse.


« Qu’est-ce que c’est que cet endroit ?


- On vous a jamais causé de Kikai no Shima ?


- Pas vraiment, ou très peu en tout cas.


- Cette île est pourrie jusqu’à la moelle. Je ne connais pas l’officier chargé des lieux, mais visiblement il est soit corrompu soit complètement incompétent.


- Espérons que ce ne soit ni l’un ni l’autre... »


En dépit de ses efforts auprès de la secrétaire pour passer devant les civils, Ambrosias n’obtint pas gain de cause. Obligée d’attendre, elle patienta presque une heure avec ses hommes. Quand leur tour arriva finalement, le Colonel haussa un sourcil en voyant la troupe entrer dans son bureau.


« Hum ? C’est quoi ces histoires ? Un à la fois. Betty ! Je vous ai déjà dis pas plus d’une personne à la fois.


- Nous sommes envoyés par le Commodore Epinondas.


- Ah, oui, oui, oui, il m’a passé un coup de fil. Oui, oui, bien sûr, le chef des Broyeurs. Bref, la règle c’est la règle, une personne à la fois. Restez lieutenant-colonel, mais vos hommes attendront dehors.


- Comme vous voudrez, Colonel. »


Après qu’elle leur ait fait signe de prendre congé, les quelques hommes du Béluga ici présent ne se firent pas prier. Refermant la porte derrière eux, ils laissèrent Ambrosias seule avec cet étrange officier barbu.


« Vous êtes là pour une histoire de receleur si j’ai bien tout suivi ?


- C’est exact.


- Quelle vilaine histoire. Je puis vous assurer qu’il n’existe à ma connaissance aucun réseau de recel d’oeuvres d’arts volées sur Kikai no Shima.


- Le Commodore Epinondas pense le contraire. Nous avons eu l’occasion d’interroger un homme qui comptait vendre le fruit de son larcin ici-même.


- Un pirate ? Pfeu ! Qui de vraiment sérieux leur ferait confiance ?


- Je suis là pour enquêter, Colonel, pas pour discuter les ordres de mon supérieur.


- Certes, oui, je comprends. Écoutez, je peux vous épargner du temps perdu pour rien. Vous ne trouverez rien ici, faites moi confiance.


- Votre sollicitude me touche, mais si vous n’y voyez pas d’objection, je vais malgré tout mener mon enquête.


- Hum... Non. Pas d’objections, faites, mais ne trainez pas. Je vous laisse trois jours.


- Trois jours ? Sauf votre respect Colonel je...


- Sauf mon respect ? Trois jours ! Vous êtes ici sur une île sous MA juridiction, pas celle du Commodore Epinondas. Il n’y a de toute façon rien à trouver, vous perdez votre temps. Rompez, lieutenant-colonel.


- À vos ordres. »


Serrant la mâchoire avec agacement, la jeune femme se garda bien de dire quoi que ce soit. Professionnelle, elle garda le silence jusqu’à ressortir du QG en compagnie de ses hommes. Dans les rues de la ville, elle tenta d’allumer con cigare mais échoua plusieurs fois tant elle était énervée avant de le jeter par terre.


« Alors ? Première case je suppose ?


- Quoi ?


- Corrompu ou incompétent ?


- Certainement les deux.


- Mouais, le contraire m’aurait franchement étonné. On fait quoi du coup ?


- On suit les ordres. Nous avons trois jours pour trouver notre cible.


- Trois jours ? Eh beh, va pas falloir chômer vu la taille de l’île. »


Ambrosias savait que le sergent-chef Paracchini disait vrai. Le temps donné aux hommes du Béluga était tout bonnement ridicule. Pur mener une enquête sérieuse, il lui faudrait au moins une semaine, si pas deux. Elle avait vraiment l’impression que l’homme se moquait d’elle. En lui donnant un délai si court, c’était comme s’il cherchait volontairement à la voir échouer. Pourquoi était-il sûr de lui en affirmant qu’il n’y avait aucun receleur sur l’île ? Cela n’avait aucun sens. Revenant sur le Béluga, elle réunit ses officiers et leur expliqua la situation. Tandis qu’elle restait dans son bureau pour réfléchir, la moitié de son équipage se scinda en plusieurs groupes sous la direction de ses lieutenants pour commencer à mener l’enquête en ville, mais elle n’était pas très confiante. Ils cherchaient littéralement une aiguille dans une botte de foin. tard dans la soirée, un peu avant minuit, aucune piste concluante ou sérieuse n’avait été trouvée. Perdant progressivement son sang-froid, elle frappa plusieurs fois du poing sur le bureau en contentant avec peine un hurlement de rage.



Protéger, Servir, Traquer


Dernière édition par Ambrosias le Lun 01 Aoû 2022, 14:59, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544


Dernière édition par Ambrosias le Ven 01 Juil 2022, 20:42, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544
Demande de création de boutique

Taille de la boutique : Grande
Investissement de départ : 96.000.000 B
Lieu d'implantation : Tanuki

Type de boutique : Clinique vétérinaire de spécialistes (hôpital pour animaux)
Description de la boutique : Les Cliniques Tanuki sont vouées à être un réseau de cliniques dispersées aux quatre coins du monde et dont le but est de rassembler en un même lieu divers spécialistes en médecine vétérinaire. Le souhait d'Ambrosias est de permettre à plusieurs zones géographiques de dispenser tous les soins nécessaires aux animaux quels qu'ils soient. En regroupant plusieurs docteurs au même endroit, elle s'assure de pouvoir présenter les patients à plusieurs spécialistes si leur état le nécessite, en plus de dynamiser la croissance économique des îles où elle choisit d'implanter ses cliniques. Ce n'est donc pas pour rien que la première se trouve sur Tanuki et donne son nom au futur réseau.


Fiche de la boutique :

Les Cliniques Tanuki
Tanuki


Description des lieux

Les Cliniques Tanuki sont vouées à être un réseau de cliniques dispersées aux quatre coins du monde et dont le but est de rassembler en un même lieu divers spécialistes en médecine vétérinaire. Le souhait d'Ambrosias est de permettre à plusieurs zones géographiques de dispenser tous les soins nécessaires aux animaux quels qu'ils soient. En regroupant plusieurs docteurs au même endroit, elle s'assure de pouvoir présenter les patients à plusieurs spécialistes si leur état le nécessite, en plus de dynamiser la croissance économique des îles où elle choisit d'implanter ses cliniques. Ce n'est donc pas pour rien que la première se trouve sur Tanuki et donne son nom au futur réseau.

Produits et Services


Service de Pharmacologie
Description : Le docteur chargé de ce service achète et/ou confectionne divers médicaments et onguents. Il travaille généralement en collaboration avec ses collègues pour assurer le rétablissement des animaux.
Prix : Entre 50.000 et 500.000 B



Service de Dentisterie
Description : Le docteur chargé de ce service inspecte, répare ou remplace les dents des animaux.
Prix : Entre 100.000 et 200.000 B



Service de Médecine Interne
Description : Le docteur chargé de ce service se spécialise dans les diagnostics et l'études des cas les plus compliqués non traités par ses collègues. Il sert autant de médecin traitant que d'expert pour dénicher les pathologies les plus rares.
Prix : Entre 100.000 et 200.000 B



Service de Cardiologie-Pneumologie
Description : Le docteur chargé de ce service se spécialise dans les affections relatives aux organes cardio-pulmonaires. En tant que chirurgien, il est habitué à opérer et peut, dans des cas extrêmement rares, pratiquer des greffes d'organes.
Prix : Entre 200.000 et 400.000 B



Service d'Orthopédie-Rééducation
Description : Le docteur chargé de ce service s'occupe des affections relatives aux membres, ligaments ou articulations. Son champs d'action assez vaste va de la réparation à la rééducation.
Prix : Entre 100.000 et 200.000 B



Service de Dermatologie
Description : Le docteur chargé de ce service s'occupe des problèmes de peau et de phanère. Il travaille généralement en étroite collaboration avec le service pharmacologie.
Prix : Entre 100.000 et 300.000 B



Historique & Évènements récents

  ► [DATE] Titre :
Description de l'événement.
Événement joué ici : LIEN VERS LE SUJET

Personnel de la boutique


Marie Lagniel, Gardienne
On compte plus facilement
ses moutons que ses amis.


Fille de Fred et Miranda Lagiel, Marie est de la famille éloignée d'Ambrosias. Elle ne connait que peu sa grande-cousine mais a une immense estime pour elle. Inspirée par ses exploits, elle cherche à devenir vétérinaire elle aussi. Consciente de la nécessité d'être forte en ce monde, elle a appris à se battre assez jeune en compagnie des membres de la Marine locale. Elle s'entend par ailleurs très bien avec le Colonel Felix.

Ne souhaitant pas reprendre la société familiale, elle s'est montrée particulièrement intéressée par le projet d'Ambrosias de monter une clinique de spécialistes en médecine vétérinaire sur Tanuki. Afin de pouvoir apprendre à soigner les animaux, elle s'est proposée pour servir de service d'ordre. Après avoir convaincu sa cousine d'accepter, elle est donc devenue la gardienne de l'endroit.

Stats : 1 000 Dorikis / 30 PP / 20 PI




Valeur de la boutique

  ► Investissement : 96.000.000 B
  ► Gain mensuel :   8.000.000 B
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544
Fourre-tout d'Ambrosias Unknown


Edwin "Nôka" Gentry
Supernova



" La vie oscille, comme un pendule,
de la souffrance à l'ennui. "

Originaire de Goa, Edwin est né d'une passade entre Mallory Gentry et une jeune coiffeuse qui lui tournait autour. Grandissant dans les classes populaires, le garçon avait une mauvaise image des bourgeois et de la noblesse. Jaloux, il ne comprenait pas pourquoi ces derniers avaient droit à tant de traitement de faveur. Pourquoi la vie était-elle si facile pour eux et pas pour lui ?

Devenu majeur, Edwin s'engagea dans la marine marchande et voyagea sur les blues, découvrant petit à petit la grandeur du monde. De passage sur Tanuki, il fit la connaissance d'Octavia, une jeune bergère dont il tomba amoureux. Convaincu qu'il souhaitait passer sa vie avec sa dulcinée, il quitta la compagnie marchande pour laquelle il travaillait et s'installa sur place. Cette vie lui suffit durant de longues années et il eut un enfant avec sa bien-aimée. Malheureusement, le temps faisant son office, il commença à se lasser du caractère pittoresque de Tanuki. Du jour au lendemain, il quitta sa famille pour s'enfuir vers Boréa.

Changeant de vie du tout au tout, l'homme devint pirate. Après quelques mois de rapines, son équipage se lança dans la conquête de la route de tous les périls. Le cap de jumeaux à peine passé, il fut à l'origine d'une mutinerie qui le vit devenir capitaine. Se faisant un nom, il attira l'attention du Gouvernement Mondial. Après de longues recherche, le Cipher Pol parvint à découvrir sa filiation et se jura de le faire disparaitre pour ne pas ternir la réputation de Mallory, devenu Commandeur Suprême des Armées. Sa prime fut effacée et son nom passé sous silence pour que les agents s'occupent de son cas. Survivant à une opération de grande envergure comptant des pacifistas dans les rangs de l'ennemi, il fut le seul rescapé de son équipage.

Se faisant oublier, on le crut mort quelques années avant de le voir resurgir sur le Nouveau Monde. Après un combat difficile qu'il emporta contre le Commandant d'Élite Anurodha Nilofar, Edwin prit la route de Wanokuni. Se faisant un nom sur place, il s'établit dans la mer des Brumes et s'empara d'un ilot qu'il fit sien. Une fois encore, le Gouvernement s'occupa de dissimuler son existence mais se jura d'avoir recourt aux gros moyens s'il venait à quitter le pays et sa relative sécurité.

Grand seigneur de guerre de la mer des Brumes, Edwin Gentry est connu sous le nom de "Nôka", considérant qu'il n'a plus rien à voir avec l'homme qu'il était dans le passé. Il lutte aujourd'hui contre la reine Sing Soao pour lui usurper ses terres. Au courant de l'identité de son vrai père, il se montre prudent à l'égard du Gouvernement Mondial, sachant pertinemment que sa mort est vivement souhaitée.

Des nombreuses rumeurs au sein de la piraterie laissent à penser que Nôka aurait en réalité un lien de famille avec une personne très importante au sein de la Marine ou du Gouvernement Mondial.

Seuls certains membres importants du Cipher Pol, Mallory et Kenora sont au courant du lien entre Edwin et le Commandeur suprême. Ces derniers savent qu'il est le pirate qui se cache derrière Nôka et cherchent activement à se débarrasser de lui.



Niveau évalué :
Dorikis : 10 000
PP : 0/-900 Le gouvernement élimine systématiquement toutes les références a son nom véritable,
mais le pirate Noka est lui fortement recherché et surveillé.
PI : - 900 pour les deux
PRIME : Aucune pour Edwin / 700.000.000 B pour Nôka
Localisation : Wanokuni
Créateur du PNJ : Ambrosias

Habiletés/Pouvoirs :
- Haki du Roi
- Haki de l'Armement
- Fruit Paf-Paf
- Meitou (50)



Dernière édition par Ambrosias le Jeu 30 Juin 2022, 20:25, édité 3 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544
Validé o/

Ah non pardon, c'est les brouillons ^^


Mais j'adore l'avatar. Je pense que pour mettre en valeur sa filiation tu devrais mettre quelques éléments de plus, genre des trucs comme
PP : 0/900 Le gouvernement élimine systématiquement toutes les références a son nom véritable, mais le pirate Noka est lui fortement recherché et surveillé.

Peut étre aussi des rumeurs rouge ou bleus sur sa filiation et éventuellement ce qu'en pense son pére s'il est au courant.


  • https://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-termine
Bonne idée !
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544